Partagez | 
 

 Noël dans la Baie d'Halong - Olly ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

I'm The Bloody Teacher... Be Afraid !


Messages : 28
Dollars : 28
Featuring : Francisco Lachowski
DC : Eric D. Altman L.
Maira S. Muños
Hayley Kent
Vincent F. Eckon
James P. Cobb
Who I am : Iam The Bloody Teacher... Be Afraid !
The people around me : Bokura Wo Nosete
Date d'inscription : 17/02/2015
Localisation : Miami


MessageSujet: Noël dans la Baie d'Halong - Olly ♥   Sam 16 Mai - 22:05


Noël dans la Baie d'Halong ~ Olly *_* ♥
Ça fait un petit bout de temps maintenant que j'ai eu cette idée. Olivia et moi nous nous connaissons depuis que nous sommes nés, quasiment du moins, et ça allait être notre premier Noël ensemble depuis longtemps, et alors que beaucoup de monde allait profiter du voyage scolaire organisé par Wynwood en Laponie, mais j'avais d'autres idées en tête et j'avais demandé à Olivia de me faire confiance pour Noël. Je sais que Olivia aime voyager, partir et découvrir de nouvelles cultures et moi j'avais été émerveillé par toutes ses histoires de tout ses voyages et je voulais partager ça avec elle, et pour ça je devais trouver la destination idéale, un pays qu'elle n'a pas encore visité, un pays que tout les deux nous rêvons de visiter, un pays auquel on ne penserai pas tout de suite pour Noël. Je ne voulais pas le cliché des montagnes enneigées, du chocolat chaud et des traîneaux pour ces vacances, la Laponie c'est sûrement magnifique mais je voulais quelque chose d'autre, quelque chose de plus original. Je crois qu'il devait être minuit ce soir là quand j'ai décidé d'allumer mon ordinateur qui d'habitude ne me sert que pour mes photographies ou pour préparer mes cours, mais ce soir c'était pour chercher une destination parfaite pour notre Noël à Olivia et moi. Je ne trouvais pas, ou plutôt je trouvais trop d'idées de pays et ça m'énervais parce que je voulais quelque chose d'absolument unique, et puis quelques heures plus tard, je me suis souvenu d'un livre que je voulais faire lire en partie aux élèves du cour de français, un beaucoup de Marguerite Duras qui se passe en ex-Indochine, un sourire passe sur mon visage fatigué alors que je me rue sur mon ordinateur pour chercher toutes les informations possibles sur ce pays, le Vietnam, puis ce que dans ma tête c'était décidé que nous irions là bas pour les vacances. Je voulais que ce soit une surprise totale pour Olivia, quitte à prendre le risque de lui dire qu'au dernier moment, juste avant de monter dans l'avion, comme un tout premier cadeau de noël. Restais maintenant à savoir où au Vietnam, c'est un vaste pays et il était clair que nous ne pourrions pas tout visiter en deux semaines, et je ne voulais pas me la jouer touristes en croisière qui restent à bord de leur bateau pendant tout le voyage, non je préférais choisir un point précis et explorer, découvrir à partir de ce point. Encore une fois je peux remercier Marguerite Duras pour me souffler toutes les réponses, beaucoup de ses romans se passent dans l'Est du Vietnam, le Vietnam littoral, la Baie d'Ha-Long pour être précis. Pris comme d'une frénésie je me me mettais à chercher des images de la Baie, à chercher plein d'informations sur la région, sur les coutumes et traditions, je savais que ça allait plaire à Olivia et que nous allions passer des vacances inoubliables, loin du boulot, des copies à corriger, des devoirs et de tout les ennuis quotidien, nous allions pouvoir oublier tout çà.

Trois heures du matin, mes yeux piquent et mes cour ne sont pas prêt, mais je suis néanmoins heureux d'avoir trouvé tout ce qu'il me fallait pour que ces vacances soient parfaites, et puis pour les cours je n'allais pas non plus surcharger tout le monde pour les vacances, je consacrerait les deux derniers cours du semestre à faire des ateliers sur les lectures vues pendant les premiers cours, j'en profiterait pour leur expliquer deux trois trucs sur les examens et ça devrait le faire normalement. Cette nuit là, dès que ma joue touche l'oreiller je m'endors directement, satisfais mais me demandant tout de même si Olivia sera contente de ma petite surprise. Le lendemain est un peu chaotique, j'ai à peine le temps de me préparer que je dois déjà enchaîner des heures en faculté puis aller au lycée donner mes cours d'anglais et de français, heureux d'y retrouver Olivia, résistant contre l'envie de tout lui dire maintenant.

Après les cours je ne rentre pas directement chez moi, nous sommes le 15 décembre et je dois sprinter pour arriver avant la fermeture des guichets à l'aéroport de Miami, je demande des billets aller-retour de Miami à Hanoï, heureux comme un fou je repars vers chez moi, mettre en place un petit plan pour prévenir Olivia de notre voyage, demain je sais que son premier cour c'est français et je sais aussi que son casier n'est qu'à deux pas de la salle de cours, un petit sourire passais sur mon visage alors que j'allais me coucher, mon plan se formant petit à petit dans ma tête.

Le lendemain, je me lève plus tôt que d'habitude, histoire de pouvoir mettre tout en place, comme tout les matins je pars courir un peu, habitude matinale que j'ai depuis pas mal de temps histoire de me maintenir en forme. Ma course finie je file au lycée et je met le billet d'avion de Olivia dans son casier avant d'aller me réfugier dans la salle de français, dix heures du matin et je lance un petit jeu de piste par SMS à Olivia qui l'emmène jusqu'à son casier, puis jusqu'à la salle de français, n'hésitant pas à frôler la schizophrénie dans certains SMS comme elle ne manque pas de me rappeler. Visiblement elle est contente de mon idée et je suis content de ne pas m'être trompé dans mon choix et maintenant je ne pouvais attendre le 21 pour partir.

21 Décembre 2014, 10 heures du matin, Bâtiment des Pi Sigma :

C'est le jour du grand départ, pour tout le monde, une partie passe leurs vacances en Laponie et partaient ce soir, Olivia et moi partions pour Hanoï, enfin Olivia pensait que nous partions pour Hanoï pendant deux semaines. Ma valise était bouclée et j'étais passé dire au revoir à à Sasha, James, Gregory, Sean et Meven. En parlant de Sasha ce dernier avait l'air totalement désespéré à l'idée de préparer sa valise, la Salle Commune était un grand champ de bataille recouvert des affaires de notre chef qui visiblement en avait encore pour quelques heures, ce qui me fit doucement rire. « Bon bah bon courage mec, mais fais gaffe à pas rater l'avion, allez à dans deux semaines tout le monde, et je veux une carte postale ! » dis-je avant de quitter le bâtiment et me diriger vers mon appartement pour les derniers préparatifs.

21/12/14 : 3pm : Appartement d'Olivia :

Je frappe à la porte, valise à la main, Olivia m'ouvre et je lui souris avant de l'embrasser. « Mademoiselle Akane est-elle prête ? On me dit que le départ pour le Vietnam est imminent. » Je souris de plus belle et lui dit. « Je suis heureux de pouvoir passer ces vacances avec toi, ça va être super, partir un peu, au loin et quelque chose me dit... Que tu n'es pas au bout de tes surprises... » dis-je d'un ton mystérieux avant de l'entraîner vers l'aéroport.

5pm : Vol Miami/Hanoï :

Nous voilà dans l'avion, en première classe s'il vous plaît, j'avais voulu faire les choses en grand, dans quelques heures nous allions nous poser à Hanoï. Ce que Olivia ne savait pas c'est que nous n'allions rester que quelques heures à Hanoï, juste une nuit en fait, ce qu'elle ne savait c'est que vers dix heures du matin en voiture pour deux heures de voiture environ pour arriver dans un petit village de la Baie de Halong ou nous allions passer le réveillon de noël, pour le reste c'était une surprise pour moi aussi car j'avais décidé de ne pas trop prévoir les choses et de me laisser émerveiller parce que nous allions découvrir là bas. Pour l'instant tout ce qui comptait c'était Olivia, sa main dans la mienne, nous étions tout les deux et c'était déjà énorme pour moi.

22/12/2014 : 01 pm : Aéroport de Hanoï, Vietnam :

l'Aéroport est bondé, il fait chaud, presque aussi chaud qu'à Miami, déjà ici on peut déjà sentir toute l'activité de la ville en ce début d'après-midi, déjà le dépaysement est total, l'air semble si pur ici, mes yeux regardent partout, je pense à mon appareil photo qui est au fond de mon sac, aucun doute qu'il me servira beaucoup pendant tout ce voyage, mais je ne devais pas non plus me laisser accaparer par la photographie. Je me tourne vers Olivia en lui souriant. « Bienvenue à Hanoï, Olivia. » Reprenant l'air mystérieux de la veille je dis : « Ne compte pas poser tes valises trop longtemps, on repart autre part demain matin. Je te le dis tu n'es pas au bout de tes surprises. Prête ? Let's Go ! » dis-je alors que nous nous dirigions vers la sortie de l'aéroport.

W.B


_________________
Samoli
Je reste enfermé chez moi et je ne sors pas. J'attends comme la fin du monde et je ne sais pas. Combien de temps ça prendra mais je ne l'oublie pas. Parfois la nuit on s'ennuie et ca ne plait pas. Non ca ne vous plait pas... ♕
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Disponibilité pour RP : Oui
Messages : 29
Dollars : 26
Featuring : Nina Dobrev
DC : Soraya Muños
Nina P. McCoy
Eden Y. Cobb
Meven D. Belfort
Haven G. A. Lawner
Who I am :
History
The people around me :
Links
What I've done :
[url=lien de la présentation]Blabla[/url]
Where I am going :
[url=lien de la présentation]Blabla[/url]
Age : 21
Date d'inscription : 17/02/2015

ID Card
Études/Boulot: Senior Year
Statut Social: Etudiante
Quartier/Adresse:


MessageSujet: Re: Noël dans la Baie d'Halong - Olly ♥   Sam 16 Mai - 22:06

Wynwood avait organisé un voyage en Laponie et pourtant, même si je trouvais les pays nordiques tout aussi riches que les autres, j’avais pas vraiment envie d’affronter le froid et encore moins passer les deux semaines sans Samuel qui, lui non plus, n’avait pas envie de faire partie du voyage. Tout le monde se préparait au moins une semaine à l’avance alors que je ne savais pas encore ce que je comptais faire durant les fêtes de fin d’année. Me lever tôt même trois jours avant la fin des cours était toujours aussi dur moralement. Je suis une jeune fille un peu marmotte sur les bords et mon lit était mon deuxième meilleur ami après Sam. Le quitter tous les matins me mettait relativement de mauvaise humeur pendant dix bonnes minutes et une fois ma douche prise, tout allait déjà mieux. Alors que je tentai de ressembler à quelqu’un qui venait de dormir ses huit heures de sommeil, mon portable vibra sur le lavabo. Leahna me demandait si j’avais une idée de ce que j’allais faire de mes deux semaines, me demandant une dernière fois si je n’étais toujours pas tentée par le grand froid. Non, toujours pas. De toute façon, la neige, les températures négatives et les aurores boréales, c’était plus nouveau pour moi. C’était du réchauffé et même si je trouvais ce phénomène particulièrement fantastique, je voulais voir autre chose, vivre autre chose et si possible, avec mon pi sigma à moi. Une fois prête, je pris mes cours et abandonnait mon appart pour la science qu’allait nous présenter le médecin de l’école. La première fois que nous avions eu ce prof, ce cours avait été un réel fiasco. Lui était mal à l’aise, mais le pire était que les étudiants en profitaient pour le déstabiliser encore plus. Pour ma part, je m’étais juste amusée à pianoter sur mon portable, voir même à filmer pour envoyer le spectacle qui s’était déroulé sous mes yeux à qui le voulait. Je n’aimais déjà pas trop la science à la base, mais là c’était juste bon pour s’endormir. Ce prof avait encore beaucoup de mal à dynamiser son cours au point qu’il en devenait mortel et pas dans le sens figuré. Deux heures comme ça était un vrai défi lancé à tous les juniors et senior de l’amphithéâtre. Le but du jeu ? Celui qui arrive à tenir sans piquer du nez. Personnellement, j’avais passé le cours accoudée à mon banc, discutant avec Kaira qui s’énervait sur sa chaise, c’était compréhensif, vraiment.

Vers 10h, mon portable vibre sur mon banc, alors que Porter allait, j’espère, bientôt terminer son cours. J’avais réussi à rester éveillée. Décrochant totalement de la dernière théorie scientifique dont il nous faisait part, mon sourire s’élargit au fur et à mesure que je lis le message que Samuel venait de m’envoyer. Regardant de temps en temps vers le professeur, je m’empressai de lui répondre, bien trop concentrée pour me rendre compte que le cours venait de se terminer. Kaira me le fit remarquer et toujours pendue à mon téléphone portable, je quittais le local en direction de mon casier où, apparemment, on y avait glissé quelque chose. Sachant très bien qu’il s’agissait du Pi Sigma, je m’empressai de m’y rendre, discutant le moins possible dans les couloirs. Dans mon casier, une enveloppe et sachant que la salle de Français où j’avais cours se trouvait à deux pas de là, je me contentai juste de prendre les bouquins dont j’avais besoin et attendit d’être au local de Français où je me doutais que Sam attendait sagement ses élèves, pour voir ce que contenait l’enveloppe. J’adressai un sourire à la fois généreux et malicieux à la vue du Pi Sigma « Prof de français, facteur, je vais bientôt penser que t’es à la dèche et que tu cherches plein de petits boulots pour payer ton loyer » m’approchant de lui avec l’enveloppe à la main je déposai mes lèvres sur les siennes en guise de bonjour et puis en lui montrant l’enveloppe je demandai « Qu’est-ce que c’est ? ».  Je pris appui sur un des bancs de la première rangée et déposa mes livres pour le cours juste à côté de moi dans le but d’ouvrir l’enveloppe. Au fond, j’étais assez impatiente et curieuse de voir ce qu’elle contenait, mais en même temps j’avais l’impression qu’en gardant le suspens, la découverte allait être encore plus explosive pour moi. Un dernier regard vers Samuel et puis je me concentre sur ce que j’ai entre les doigts, prenant soin de l’ouvrir avec ma délicatesse légendaire. A l’intérieur de l’enveloppe, un bille pour le Vietnam. Pendant de longues secondes, je fixe le bout de papier cartonner, me demandant si ce n’est pas une blague. En fait, je ne réalisais pas vraiment, je ne réalisais même plus que je me trouvais dans un local et que d’ici une dizaine de minutes, les autres allaient arriver. Je relevai les yeux vers lui et le fixai, mon sourire s’élargissait toujours un peu plus rien qu’à l’idée de partir au Vietnam avec lui, sans parler de la surprise en soi et finalement je revins sur terre, me rendant compte que c’était tout sauf un rêve et que je me trouvais réellement dans une salle de classe avec Sam qui venait de m’offrir un voyage pour le Vietnam, la réalité était bien plus plaisante que le rêve. J’approchai du Pi Sigma et l’embrassai un peu plus passionnément que précédemment en guise de remerciements « C’est trop adorable comme surprise Sam, Merci » Je regardai une nouvelle fois ce que j’avais dans les mains et après un ultime baiser je lui glissai un doux « je t’aime » dans le creux de l’oreille. « T’es déjà parti au Vietnam ? Tu savais que je voulais y aller ? ». Après plusieurs minutes de discussion autour de cette jolie surprise, un premier élève hésita à entrer. Je souris et embrassai une dernière fois Sam avant de l’abandonner à son triste sort de prof de français et d’aller m’installer un peu plus loin. Dans un sourire, je pris mon portable et m’empressa de lui envoyer un texto contenant quelque chose comme « Désolée beau brun, mais aujourd’hui ton cours n’aura pas toute mon attention. <3 ;) » Bien trop surprise par cette nouvelle, je me surprenais presque à rêvasser des paysages vietnamiens.

Les jours qui suivirent furent les plus difficiles. Attendre que le jour-J approche donnait l’impression qu’une journée durait 72 heures et non pas 24 comme le disait toutes les horloges du monde entier, mais finalement, avec une bonne dose de patience, ce jour tant attendu pointa le bout de son nez. A 10h30, j’étais toujours en train de me faire bercer dans les bras de Morphée. Finalement, c’était ce qui m’aidait à faire passer le temps un peu plus vite : dormir. A mon réveil, il me fallut une dizaine de minutes pour me rendre compte que ma valise était ouverte au beau milieu de ma chambre avec absolument rien dedans. Face à ce réalisme qui se voulait quelque peu angoissant, je m’empressai de sauter de mon lit en direction de la salle de bain et après une douche bien chaude et revigorante, je m’agenouillai face à cette valise, me demandant ce que j’allais bien pouvoir mettre dedans et au bout d’une heure, l’angoisse disparut, laissant place à un raz-de-marée de vêtements éparpillés un peu partout. Un peu trop allergique au bordel, je pris beaucoup moins de temps pour faire de ma chambre un nouveau lieu paisible et rangé, loin de l’angoisse du Bordel avec un grand B.  

Vers 3h de l’après-midi, alors que je finis d’attacher mes cheveux en queue de cheval, on frappa à la porte. Mon réflex fut de regarder l’horloge accrochée sur le mur du hall d’entrée, m’assurant qu’au vu de l’heure, il s’agissait certainement de Samuel. Encore pieds-nus, j’accourrai vers la porte d’entrée pour lui ouvrir et lui sautai au cou, heureuse que le moment de partir venait d’arriver. Je lui rendis son baiser, ajoutant une cascade de « Je t’aime, je t’aime, je t’aime, je t’aime, je t’aime, je t’aime » toujours plus enthousiaste à l’idée de ce voyage. « J’ai plus qu’à mettre mes chaussures, j’arrive ». Dans ma chambre, je me dépêchais à mettre mes escarpins, me faisant gagner une dizaine de centimètres et pris mon sac de voyage avant de rejoindre Sam, toujours le sourire aux lèvres. « Je suis heureux de pouvoir passer ces vacances avec toi, ça va être super, partir un peu, au loin et quelque chose me dit... Que tu n'es pas au bout de tes surprises... » Je le fixai, heureuse de l’avoir en face de moi « Saaam pourquoi toutes ces surprises c’est trop mignon et je suis heureuse aussi » Je lui déposai un autre baiser sur la joue avant de me laisser embarquer vers l’aéroport. Dans l’avion, l’excitation était à son comble et le silence de la première classe régnait. Peu de gens, beaucoup de place et le personnel au petit soin. Maintenant il ne resterait plus qu’à attendre. Alors que Sam chipotait sur ses photos, j’attendais que le temps passe sans aucune réelle envie de faire quoi que ce soit pour passer le temps. Mon regard fixait ce que Sam faisait. Me penchant un peu plus pour regarder, je lui demandais « Ce sont des photos que t’as faites récemment ? » Je continuai à fixer sa tablette et puis détournait le regard. L’impatience était au beau fixe, m’empêchant de m’occuper calmement. Pourtant, c’était loin d’être mon premier vol aussi long « Je m’ennuie, je sais pas quoi faire » lui adressai-je, penaude.

Quelques heures plus tard, une voix dans un microphone annonça l’atterrissage de l’appareil sur le territoire vietnamien. Dans l’aéroport même, du monde, de la chaleur et directement une culture et un monde différent de l’Amérique. « Bienvenue à Hanoï, Olivia.  Ne compte pas poser tes valises trop longtemps, on repart autre part demain matin. Je te le dis tu n'es pas au bout de tes surprises. Prête ? Let's Go ! » Je fronçai un peu les sourcils. J’avais bien lu Hanoï pour sur le billet et nous y étions, à mon sens « Sam, on est au Vietnam, non ? » légèrement confuse, je le regardai perplexe « Qu’est-ce que tu mijotes ? » Une surprise ? Encore ? Oui, visiblement et à force, je me sentais un peu nulle de n’en avoir prévue aucune pour lui, ou si, une, mais contrairement aux siennes c’était pas grand-chose. On prit le chemin de l’hôtel pour y déposer nos affaires. C’était assez tranquille et simple, mais finalement, l’hôtel n’était que secondaire dans un voyage comme celui-ci, non ? Je regardai la chambre d’hôtel avec un air intéressé et puis Sam près de qui je m’approchais. Je glissai ma main dans la sienne et avec beaucoup d’entrain je repris de plus belle « On va voir les alentours ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

I'm The Bloody Teacher... Be Afraid !


Messages : 28
Dollars : 28
Featuring : Francisco Lachowski
DC : Eric D. Altman L.
Maira S. Muños
Hayley Kent
Vincent F. Eckon
James P. Cobb
Who I am : Iam The Bloody Teacher... Be Afraid !
The people around me : Bokura Wo Nosete
Date d'inscription : 17/02/2015
Localisation : Miami


MessageSujet: Re: Noël dans la Baie d'Halong - Olly ♥   Sam 16 Mai - 22:08


Noël dans la Baie d'Halong ~Olivia ♥
Wynwood High School 17 Décembre 2014 : 09h30 :

C'était un peu une histoire de fou quand on y pense, mais je dois avouer que c'était venu très spontanément, je voulais que le premier noël depuis que Olivia était revenu soit mémorable, d'accord ça faisait un peu le mec qui tient absolument à faire quelque chose d'énorme, mais je l'assumait totalement, je sais à quel point Olivia aime voyager, découvrir d'autres cultures, même si personnellement j'avais moins voyagé qu'elle mais moi aussi j'étais avide de découverte, ma passion pour la photographie était un témoignage de cet intérêt, bon mon appareil photo prenait un peu la poussière ces derniers temps, c'est vrai que je ne m'en étais pas vraiment rendu compte quand j'avais accepté la proposition de Monsieur Cobb de devenir professeur, il faut préparer les cours, lire les livres et surtout corriger les copies, et croyez moi, si vous n'avez jamais testé, ça prend du temps, beaucoup de temps et croyez moi on voit vraiment de tout dans les copies. L'idée du voyage s'était imposée à moi, petit à petit, je voulais quelque chose qui nous coupe un peu du train train de la période scolaire, rester à Miami était donc exclu, j'avais tout sauf envie de rester à mon appartement pour voir sur mon bureau mes copies qui attendaient juste d'être corrigées, non il fallait partir, repousser les limites, mais pas tout seul.

Olivia Kim Akane, je peux dire sans hésiter que je la connais depuis toujours et je pense que c'est la personne qui me connaît le mieux, même mes parents me connaissent moins mais je pense que c'est parce que mes parents je ne leur dit pas tout sur moi, je ne parle jamais de moi parce que je sais comment ça termine et si il y a bien quelque chose que j'essaye d'éviter c'est bien les remontrances de mon père, pas que j'en ai quelque chose à faire, mais je préférai gagner du temps, du coup les repas de famille se transformaient en de longs silences gênant, silences que mes parents semblaient vouloir répéter au moins deux fois par mois, un réel bonheur pour moi. Olivia, elle, elle connaît tout de moi je pense, le bien, comme les côtés plus sombres de ma vie, mais elle a décidé de l'accepter et de ne pas me juger pour ça et je lui en serait toujours reconnaissant, et pourtant elle sait les trucs qui ne vont pas chez moi, je lui avait quand même fait une scène de jalousie en direct, détruit mon appartement sous ses yeux parce que quelqu'un l'avait embrassé, elle sait que je peux être impulsif et vif mais elle ne m'en veux pas, je peux dire que Olivia m'ancre à la réalité et m'empêche de dériver, elle était revenue dans ma vie après une période de voyages qui m'a parue si longue, elle était revenue et je ne voulais plus qu'elle parte. Alors oui c'était décidé, à noël on part de Miami, mais pour aller où ? Je voulais surprendre Olivia, l'emmener quelque part auquel elle ne penserai pas forcément, bien sûr j'aurai pu taper dans les clichés : Paris la ville des amoureux, bien sûr c'est une belle ville mais ce n'étais pas encore assez original, mais la France m'a mis sur la piste, Marguerite Duras a achevé de me décider, et après de longues heures de réflexion c'est finalement le Vietnam que je choisis. D'après ce que je me souviens, Olivia n'est jamais allé là bas et je sais que c'est un pays qui lui plairait et puis c'était l'occasion pour nous de partir ensemble, loin et coupé de tout. Trois heures du matin, le 16 décembre et tout est choisi, enfin les destinations du moins parce que je ne suis pas du genre à tout prévoir à l'avance, je veux laisser place à la surprise. En parlant de surprise je devais trouver un moyen d'annoncer ce voyage à Olivia, je ne voulais pas que ce soit quelque chose du genre : « Hey réserve deux semaines on part au Vietnam pour les vacances ! » Non pas de çà je voulais faire durer un peu le suspens, pas trop longtemps mais quand même, une idée commençait à se former dans ma tête et me fit sourire. Trois heures du matin, je regarde mon tas de copies et je me dis que ça peut bien attendre deux semaines, la première copie, celle d'Olly, je la regarde rapidement, sors un stylo, corrige les quelques fautes et met la note, je lui redonnerai dans deux semaines, pour l'instant le temps n'était pas de penser aux cours ou aux examens, nous deux, seulement nous deux, encore une fois je me paraît égoïste mais tant pis, je veux passer du temps avec elle, j'en ai besoin vraiment, je ne met pas longtemps à m'endormir exténué mais le sourire aux lèvres par mon petit plan de voyage.

Le lendemain je me contente juste d'acheter les billets d'avion, sans rien dire à Olivia, elle découvrirait tout en temps voulu, à savoir le lendemain matin, à la sortie de son premier cour. D'ailleurs, ce matin là, je lui envoie un petit message comme d'habitude pour lui souhaiter une bonne matinée avant d'aller mettre les billets dans son casier. Sourire aux lèvres je me dirige vers ma salle de classe pour commencer à envoyer quelques messages à Olivia, elle devait être à son cour avec M. Porter, mon petit jeu de piste pouvait commencer, bon ça ne durerait pas longtemps. Ses réponses me font rire et quelques temps après voilà qu'elle débarque dans la salle et un énorme sourire vient se plaquer sur mes lèvres qu'elle me souriait en retour. « Ah bah qu'est ce que tu veux on fait ce qu'on peut pour gagner son pain hein » dis-je en rigolant alors qu'elle m'embrassait, je fermais les yeux pendant cet instant avant de lui sourire à nouveau. « Si je te dis ce qu'il y a dedans c'est plus une surprise. » ajoutais-je avant qu'elle n'aille rejoindre le premier rang et déposer ses affaires puis enfin retourner son attention sur l'enveloppe, et voilà maintenant je stresse, je veux savoir si ça lui plaît, si ça ne la dérange pas de partir comme çà d'un coup, j'attrape mon stylo sur le bureau et je me met à le faire tournoyer entre mes doigts pour dégager mon anxiété, fasse à cette attente. Elle l'ouvre l'enveloppe, elle voit le billet et ne dit rien, ça me stresse, pitié Olivia dit quelque chose. Elle lève la tête et me sourit, un vrai sourire, radieux, un sourire qui illumine toute ma journée, je lui souris en retour, elle revient vers moi pour m'embrasser à nouveau, plus passionnément cependant, mes yeux se ferment une nouvelle fois alors que je profite de cet instant. Je pense qu'il n'y a pas besoin de mots, je crois que ce baiser témoigne sur son avis de partir avec moi au Vietnam. Elle est contente et elle me le dit, ça me fait chaud au cœur de la savoir enthousiaste quand à ce voyage. « Mais de rien Olly c'est tout à fait normal, ça fait un petit moment que je voulais faire un voyage, juste avec toi. » dis-je en souriant avant de répondre à son nouveau baiser. « Moi aussi je t'aime Olivia. » Elle me pose quelques questions sur le Vietnam auxquelles je répond : « Non je ne suis jamais allé au Vietnam, j'ai beaucoup lu sur ce pays par contre et oui je le savais il me semble en avoir discuté, du coup ces vacances me paraissaient l'occasion parfaite pour aller découvrir ce pays avec toi et aussi partir loin d'ici, ce qui ne peut pas faire de mal tu ne penses pas ? » Je lui ai souris et elle m'a embrassé une nouvelle fois avant de rejoindre sa place, alors que tout le monde arrivait dans la classe je recevais un SMS d'Olly, je souris avant de taper rapidement une réponse. « Ah oui ? Tiens donc. Au pire je te ferai réviser le cour dans l'avion:) Je t'aime, bon cour. Signé le Prof de Ta vie;) » Je commençais donc mon cour, pas vraiment concentré, la journée passait et nous rapprochais bientôt du grand départ.


Appartement d'Olivia ; Miami 3pm/Miami Airport

Mon cœur bat rapidement dans ma poitrine, ça y est, dans deux heures notre avion partirait pour le Vietnam, quand j'arrive chez elle, je souris. « Moi aussi je t'aime Olly, tu ne peux pas savoir à quel point je suis content. » Elle part rechercher ses chaussures et nous sommes fins prêt à partir. « Parce que je t'aime et que j'aime bien te faire des surprises » dis-je en essayant de prendre mon air le plus mystérieux possible. Dans l'avion c'est quasiment électrique, elle comme moi nous avons tellement hâte d'être sur place et de pouvoir découvrir le Vietnam. Pendant le trajet moi, je bidouille mes photographies sur ma tablette. « Oui, c'était il y a quelques semaines, j'étais allé prendre des photos dans une zone industrielle » dis-je avant de retourner à mon travail. Quelques instants plus tard Olly me dit qu'elle s'ennuie et qu'elle ne sait pas quoi faire, je pose ma tablette et me tourne vers elle en souriant avant de déposer un baiser sur ses lèvres et de la prendre dans mes bras. « Dors si tu veux chérie je vais pas tarder à en faire de même je pense » dis-je doucement avant de replacer une mèche de ses cheveux pour embrasser son front et l'attirer doucement à moi pour qu'elle puisse s'endormir paisiblement. Je ne tarde pas à la rejoindre, m'endormant tout doucement.

Hanoï ; Vietnam : 1pm :

Nous posons le pied sur le tarmac et nous sommes déjà dans un tout autre endroit, c'est tellement différent de Miami et ça fait du bien, un petit sourire effleure mes lèvres en pensant à nos camarades qui devaient être en train de se les peler sur la banquise. J'aurai bien voulu rester au moins une semaine à Hanoï prendre le temps de tout visiter, mais mes projets étaient autres, nous n'allions pas rester dans la capitale mais poursuivre notre voyage plus à l'Est pour nous immerger encore plus dans la culture vietnamienne. J'étais tout euphorique à l'idée d'annoncer notre destination à Olivia. « Oui oui on est bien au Vietnam et je te promet que l'on va y rester mais Hanoï n'est pas notre destination finale, je veux que ce noël soit unique, vraiment. » dis-je en l’emmenant jusqu'à l'hôtel où nous dormirions cette nuit. Elle prit ma main et je lui souris avant de déposer un baiser sur ses lèvres. « Oui allons-y ! »

Nous avons profité le plus possible de la capitale, la première chose que je voulais visiter c'était l'Opéra d'Hanoï, je ne suis pas fan d'opéra mais il faut reconnaître que le bâtiment est juste colossal. Puis nous avons un peu erré dans les rues au hasard, suivant où nos pas nous portaient en essayant d'emmagasiner le plus possible d'images dans nos têtes. Mais plus que ça, le fait d'être seul avec Olly, loin de tout ce que nous connaissions était pour moi une vraie bouffée de bonheur, ma main ne quittait pas la sienne, alors que les heures passaient. Notre journée se fini par un restaurant local, avant que nous rentrions nous coucher dans nos hôtels, personnellement, j'étais lessivé de toute cette marche et du voyage, allongé sur le lit de l'hôtel je commençais déjà à m'endormir. En souriant je me tournais vers Olivia. « Je suis heureux que tu sois là avec moi, ça va être les meilleures vacances. » Un petit sourire fatigué s'est dessiné sur mes lèvres, lèvres que je déposaient sur les siennes. « Bonne Nuit Olivia, demain prépare toi au vrai voyage » dis-je d'un air mystérieux.

W.B


_________________
Samoli
Je reste enfermé chez moi et je ne sors pas. J'attends comme la fin du monde et je ne sais pas. Combien de temps ça prendra mais je ne l'oublie pas. Parfois la nuit on s'ennuie et ca ne plait pas. Non ca ne vous plait pas... ♕
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Disponibilité pour RP : Oui
Messages : 29
Dollars : 26
Featuring : Nina Dobrev
DC : Soraya Muños
Nina P. McCoy
Eden Y. Cobb
Meven D. Belfort
Haven G. A. Lawner
Who I am :
History
The people around me :
Links
What I've done :
[url=lien de la présentation]Blabla[/url]
Where I am going :
[url=lien de la présentation]Blabla[/url]
Age : 21
Date d'inscription : 17/02/2015

ID Card
Études/Boulot: Senior Year
Statut Social: Etudiante
Quartier/Adresse:


MessageSujet: Re: Noël dans la Baie d'Halong - Olly ♥   Mar 2 Juin - 17:36

Le jeu de piste de Samuel me faisait rire. Il avait le don pour me mettre de bonne humeur quand la seule chose qui attirait mon attention en cours, était le fait de vouloir rejoindre mon lit et rattraper les heures imaginaires qu'il me manquait. Les autres étudiants n'étaient pas encore arrivés et si Cobb nous surprenait là, probablement qu'il nous dirait d'attendre la fin du cours. Certes, mais là le cours n'est pas non plus commencé, même s'il n'est pas loin de l'être. Ici, il ne pouvait pas nous reprocher une relation illégale, puisque nous avions le même âge, néanmoins, Samuel avait un statut de prof et moi d'élèves. Apparemment ça pouvait poser problème. J'avais dans la certitude que les autres de mon années étaient au courant de ma relation avec lui, mais il est clair que les petits nouveaux ne pouvaient pas le deviner. Ils pourraient même crier à la préférence ou l'injustice, mais à cette heure-ci, Cobb trainait-il vraiment dans les couloirs du lycée ? Et puis l'occasion était bien trop belle et il m'était impossible de faire comme si de rien n'était face à une telle surprise. « Ah bah qu'est ce que tu veux on fait ce qu'on peut pour gagner son pain hein » Je lui adresse toujours le même sourire sincère. Ce sourire qui montre ô combien il venait d'illuminer ma journée « Dommage que t'es pas payé pour être un petit-ami parfait, je suis sûre que c'est ce que tu fais de mieux dans la vie ! » Finalement, après avoir ouvert l'enveloppe, ce que j'y découvris était presque incroyable. Moi qui avait passé une bonne partie de ma vie dans les quatre coins du monde, j'arrivais à être émerveillée face à des billets pour le Vietnam. C'était un nouveau pays que je ne connaissais qu'à travers les livres, mais partager cet instant-là avec Samuel rendait la surprise beaucoup plus grande. Je profitai rapidement pour lui voler un baiser avant le début du cours et lui demander des explications sur son idée. Pourquoi justement le Vietnam alors que ce pays faisait partie de ceux que je voulais visiter « non c'est vrai, partir un peu de Miami pourrait être une occasion de profiter et de souffler un peu ». Non pas qu'on traversait une zone de turbulence dans notre couple, mais le début avait été un peu compliqué si on y ajoutait Matthew Rivers dans l'équation. Et puis c'était connu, changer d'air faisait du bien. On y trouverait peut-être pas les 35 degrés de Miami, mais pas non plus les -35 de la Laponie où se rendaient le reste de l'école. De plus, on ne serait que tous les deux et pas accompagné d'autres tels qu'Harper et sa copine ou même les potes de Sam, malgré le fait que je n'avais rien contre, à proprement parler. Finalement, je rejoignis ma place alors que les autres en faisaient de même. Durant le cours, j'envoyai un texto au professeur, le sourire aux lèvres en voyant sa réponse. Je répondis d'un « Là, tu rêves. Je laisse tes cours prendre la poussière chez moi pendant deux semaines <3:D . Me réponds pas, tu risques de te faire griller, Je t'aime à taleur . La plus belle élève de ta vie <3» Alors que je posai mon portable sur le bureau et que je m'apprêtais quand même à essayer de me concentrer, une fille que je ne connaissais pas vraiment prit la parole « Monsieuuur ! Je croyais que les portables étaient interdits en cours et Olivia chipote avec le sien ! » Je levais les yeux au ciel en montrant mes deux mains, libre toutes les deux « Faut arrêter de fabuler et de raconter n'importe quoi. Puis jouer les rapporteuses à 18 ans c'est tellement classe en plus...» La fille en question tapa du poing sur la table, mécontente « Mais si ! Je t'ai vu ! D'ailleurs t'as ton portable sur ton banc. En plus, il parait que t'es en couple avec un prof, Ca aussi c'est interdit, puis en plus se taper un vieux c'est tellement dégueulasse...» Sans vraiment pouvoir me retenir j'éclatais de rire et tenta de reprendre mon sérieux « C'est pas tout à fait ça, mais bon tu m'excuseras de ne pas vouloir dévoiler ma vie privée... Mais je suis contente de voir qu'elle t'intéresse à ce point. T'as juste de mauvaises sources, dommage.» Et finalement, le reste du cours se passa plus ou moins normalement. Je laissai de temps en temps mes pensées s'évader, puis elles revenaient aussi calmement qu'elles étaient parties. De quoi passer le temps et rêver de la fin des cours pour être enfin le jour-J.

Finalement, le jour-J était arrivé plus rapidement que je ne l'aurais pensé. Du moins, j'avais tenté de passer le temps comme je pouvais, et surtout, j'avais essayé d'arrêter de décompter les jours qui avaient tendance à me rappeler qu'il fallait encore attendre, avant d'y être. Cette après-midi là, je courrais un peu dans tous les sens, dans mon appartement. J'étais certaine d'avoir oublié la moitié de ma tête, mais en voyant que ma garde-robe était à moitié vide, j'étais au moins certaine de ne pas manquer de quoi mettre sur place. Visiblement, une autre surprise m'attendait encore, et face à tout ça, je me sentais un peu désarmée parce que moi, je n'avais pas grand-chose, si ce n'était un sourire gratifiant et honnête et une montagne de tendresse que j'étais capable de lui offrir. Matériellement parlant, je n'avais rien prévu, mais peut-être qu'un jour moi aussi, je pourrai lui faire une surprise à hauteur de la sienne. Ca allait être difficile, mais j'avais un minimum d'espoir et surtout, je faisais confiance à ma créativité. « Donc, tu aimes me faire des surprises... Tu n'as pas peur que j'y prenne goût et que le jour où tu décideras de ne plus m'en faire, je devienne ce genre de fille capricieuse qui réclame après ses surprises habituelle ? » Je lui adressai un sourire, puis partis à la recherche de mes chaussures. Dans l'avion, il fallait passer son temps comme on pouvait et contrairement à Sam qui avait sa tablette pour revoir ses prises, moi je n'avais plus envie de passer ma tête dans ce livre. Déjà parce que je trouvais l'histoire barbante, mais en plus parce que le temps ne passait pas. Oui, j'étais en train d'être dévorée par l'impatience. « J'aimerais savoir ce qui prend aux gens d'écrire des livres aussi... barbants. » Cette fois-ci, Cobb nous avait demandé de lire « Le palanquin des larmes » de Chow Ching lie. Non seulement l'ouvrage était épais, mais en plus, c'était une déception pour moi. Je soupirai en voyant ce qu'il me restait à lire « Je prépare un voyage en Chine, je te l'avais dit ? Je prépare un voyage en Chine et j'étais certaine que cette....daube, allait me plaire, mais c'est... bref, c'est nul et j'ai encore tout ça à lire ! » Je refermai le livre et repris, blasée « il a peté les plombs, Cobb, ou quoi » Je posai mon regard sur les photos qu'avait pris Samuel. J'étais incapable d'avoir une prise similaire à la sienne, j'y connaissais absolument rien, mais ce qui était sûr, c'est que ses photos à lui dégageait quelque chose, alors que les miennes, absolument rien. Il savait rendre un endroit aussi peu intéressant tel qu'une zone industrielle, un endroit qui donnait envie de s'y rendre. « C'est joli. Tu comptes pas les montrer à quelqu'un ? Je sais pas, une galerie peut-être ? » Quelque part, je trouvais ça dommage qu'il garde tout ça pour lui, même si ça restait son choix et sa passion au final, il faisait ce qu'il voulait. Sam me suggérait de dormir alors que je m'ennuyait comme c'était pas permis. A croire que c'était la première fois que je prenais l'avion, sauf que non, mais ici, c'était différent. Je lui rendis son baiser et puis m'endormis dans ses bras, petit à petit.

Le Vietnam était totalement différent de Miami et surtout, de l'Amérique. Les coutûmes différenciaient, la culture également et il n'y avait qu'à regarder autour de soit pour comprendre ce qui changeait vraiment. Alors que je regardais autour de moi, la voix de Sam m'interpela. Sur le moment, je n'avais pas compris où il voulait en venir en me parlant d'autres destinations, puis lorsqu'il m'en dit plus, j'acquiesçai d'un sourire. En fait, j'avais vraiment aucune idée de ce qui pouvait m'attendre, il fallait juste faire confiance, chose pas très compliqué quand il s'agissait de monsieur Steevenson. « Pourtant, au Vietnam, ça serait déjà unique. La preuve, on ne doit pas porter de doudoune ou de bonnet ou autre, alors que les autres sont en train de congeler sur place. Ca sort de l'ordinaire, enfin je verrai bien ce qui m'attend, je suppose » Une fois à l'hôtel, j'avais pris quelques minutes pour me poser, mais aussi pour regarder l'endroit où on se trouvait, puis finalement, l'idée d'aller faire un tour à l'extérieur et de visiter les environs m'avait traversé l'esprit plus d'une fois. C'était la raison pour laquelle j'avais attrapé la main de Samuel pour l'entrainer avec moi. On avait tenté de voir le plus de choses possible dans cette capitale et toutes les places étaient  intéressantes  les unes que les autres. Dans les rues, je prenais plaisir à m'arrêter dans des petites boutiques qui proposaient plusieurs décorations et objets typiques du Vietnam. Finalement, nous avions encore profité de l'endroit, des boutiques, des lieux touristiques et mêmes de restaurant avant de rentrer la tête pleine de souvenirs. Heureusement, le jet lag aidait à s'endormir assez rapidement jusqu'à un réveil assez difficile.

Emmitoufflée dans les draps, la tête dans l'oreiller, l'idée de me lever était cruelle, bien trop cruelle. J'avais l'impression qu'une petite voix me demandait de me réveiller avec le sourire, alors qu'une autre me soulageait en me disant que je pouvais encore dormir une heure ou deux. Finalement, ce fut la voix de Sam qui triompha en me rappelant qu'il fallait bouger pour aller là où allait se passer la véritable expédition. « Je devrais te détester, Sam, c'est violent comme réveil. J'ai l'impression qu'il me manque au moins 20 heures de sommeil, c'est pas humain ! » Certes, je râlais un peu, mais c'était loin d'être méchant, j'étais juste ce genre de personne qui avait cruellement besoin de sommeil et qui pouvait passer une journée entière à dormir, dormir et encore dormir. Plus communément appelée une marmotte, en fait. Je finis par aller me réveiller sous la douche et une fois sortie, j'avais retrouvé le sourire et la curiosité du jour précédent. Je m'approchai de lui pour l'embrasser et me justifier « Maintenant que j'ai fini de râler, t'as quand même droit à un bonjour... et donc... On va où ? Si tu me dis qu'en fait, on va nulle part, je vais avoir besoin d'un cours de Yoga tu sais... » Oui, parce que j'étais certes, calmée, mais j'étais toujours fatiguée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

I'm The Bloody Teacher... Be Afraid !


Messages : 28
Dollars : 28
Featuring : Francisco Lachowski
DC : Eric D. Altman L.
Maira S. Muños
Hayley Kent
Vincent F. Eckon
James P. Cobb
Who I am : Iam The Bloody Teacher... Be Afraid !
The people around me : Bokura Wo Nosete
Date d'inscription : 17/02/2015
Localisation : Miami


MessageSujet: Re: Noël dans la Baie d'Halong - Olly ♥   Mar 9 Juin - 10:30

Noël dans la Baie d'Halong
Samoli ♥

Bonjour, je m'appelle Samuel Steevenson et pour les vacances de noël j'ai décidé d'inviter ma copine pendant deux semaines au Vietnam. C'est un peu invraisemblable dit comme çà mais je pense que c'est ce qui résume le mieux la situation. Parce que oui c'est ce que j'avais décidé de faire, comme çà très spontanément. Et je me disais que notre premier noël ensemble pouvait bien être spécial, le passer à Miami ne me disait rien et encore moins à nous geler en Laponie avec tout le monde. Et puis je voulais surprendre Olivia, elle est beaucoup plus calée que moi en ce qui concerne les voyages, après tout elle avait fait l'équivalent d'un joli tour du monde. Le choix de la destination était donc cruciale, je voulais qu'elle ne s'y attende pas. Merci mes lectures qui m'ont fait choisir cette destination, c'est sûr ce que ce n'est pas très glamour de dire que c'est un des auteurs que je veut faire étudier en cours de français qui m'a inspiré l'idée du voyage. Mais toujours est il que sans Marguerite Duras je pense que je n'aurai pas trouvé l'idée du Vietnam et encore moins de la Baie d'Halong. Noël à l'autre bout du monde donc, dans une autre culture, avec un autre style de vie. Même si je n'ai jamais vraiment voyagé je n'appréhende pas plus que çà, c'est bien pour être dépaysé que j'ai choisi cette destination, pas pour aller dans une grande ville occidentale comme Paris. Non, quelque chose d'absolument nouveau pour nous deux, voilà ce qu'il fallait et le Vietnam semblait absolument parfait pour çà. Une fois que j'ai eu les tickets le seul truc auquel j'ai du réfléchir c'est comment les faire parvenir à Olly, les poser sur sa table de nuit me semblait trop facile alors j'ai imaginé tout un petit jeu de piste par SMS qui devait la conduire jusqu'à son casier où les tickets se trouvaient et puis finalement dans la salle de classe où je me trouvais. Visiblement elle avait bien aimé mon petit jeu et moi je suis heureux qu'elle soit là et qu'elle soit contente, mon sourire s'élargit à ses compliments. « Ah bah attends j'espère bien que je suis le petit-ami parfait hein » dis-je avec un clin d'oeuil « mais aussi c'est parce que j'ai la plus parfaite des petites-amies aussi. » Je lui rendis son sourire et attendis qu'elle ouvre l'enveloppe, un peu stressé, j'espérai vraiment que ça lui plaise. Et visiblement c'est le cas, en plus d'être surprise elle a l'air totalement heureuse et elle me le dit avant de me demander pourquoi le Vietnam. Après lui avoir donné mes raisons je lui explique aussi que changer d'air peut ne pas nous faire de mal. C'est vrai au final, on passe tout notre temps à Miami pour les cours et même pour les vacances. Alors allons vivre de nouvelles expériences de l'autre côté du monde dans un pays que ni elle ni moi ne connaissions autrement que par nos lectures respectives. « Ouaip totalement changer un peu d'air et de ville ça peut que être bien. » dis-je en souriant. L'heure du début du cours arrive bien trop rapidement et je dois répondre à mes obligations de professeurs, Olivia rejoint sa place non sans m'envoyer un texto avant, un petit échange s'en suit jusqu'à ce que tout le monde soit arrivé, la dernière réponse d'Olivia me fait sourire alors que je range mon portable dans mon sac comme elle le suggérait. La scène qui suivit me fit moyennement rigoler je dois l'admettre. Déjà qu'on se permette de dénoncer ses camarades à cet âge relevait de la sottise et puis je ne suis pas dupe sur l'utilisation des portables en cours, je n'allais pas me mettre à coller toutes personnes qui le faisait, j'y passerai tout mes cours. Non et puis le « en plus se taper un vieux c'est tellement dégueulasse... » j'ai très moyennement apprécié, déjà c'était manquer de respect à Olivia et puis moi ça me faisait prendre un coup de vieux au passage. Sans qu'on puisse m'accuser de favoritisme je décidais d'intervenir. « Mademoiselle s'il vous plaît, je vous conseillerai de vous concentrer sur la lecture du jour plutôt que sur le téléphone de mademoiselle Akane, et au passage dénoncer comme çà c'était à la maternelle et puis attention le vieux en question pourrait vous entendre et vous coller pour le reste de l'année. On peut reprendre ? Merci. » C'est tout sourire que je repris mon cours, mes pensées totalement occupées par le voyage au Vietnam qui allait maintenant arriver très rapidement.

La période avant les vacances c'est toujours un peu la course, déjà parce qu'après ladite période de repos c'est généralement la période des révisions et qu'il faut s'y préparer et puis quand on est professeur ça veut aussi dire tout une série de copies à corriger. Bon je pourrais faire ça pendant les vacances techniquement mais c'était hors de question, je voulais profiter à fond de notre voyage sans être prit par des préoccupations de Miami. Donc dans la période qui nous séparaient du Vietnam je l'ai surtout passée à préparer tout ça histoire que l'on soit parfaitement en ordre pour la rentrée et qu'on ne m'appelle pas pendant les vacances pour que je fasse ceci ou cela. Et finalement le jour tant attendu arrive, je suis une véritable pile électrique et je ne sais pas quoi faire pour attendre l'heure, alors je tourne en rond dans mon appartement, je bidouille mes photographies, je vérifie mes valises, sans vraiment chercher si il manque quelque chose ou non. Au final toutes mes déambulations me mènent devant la porte de chez Olivia qui m'attends pour que nous partions à l'aéroport, quelques heures plus tard nos camarades allaient partir pour la Laponie... et le froid polaire. Sa remarque sur les surprises me fait sourire. « Mais qui a dit que j'avais l'intention d'arrêter de te faire des surprises ? » répondis-je en souriant avant de poser un léger baiser sur ses lèvres. Prêts, nous étions fin prêts et nous voilà dans l'avion pour de longues heures de vol. Moi j'opte pour ma tablette et mes photos tandis que Olivia se plonge dans un bouquin. Toutes les cinq minutes je me surprends à regarder l'heure sur la tablette, le temps semble passer lentement comme si on voulait retarder notre arrivée au Vietnam. Olivia referme son livre, visiblement agacé par son contenu mais ce qu'elle m'apprends me surprend : un voyage en Chine ? Je ne me souvenais pas en avoir entendu parler. Je voulais lui poser tout plein de questions sur ce voyage mais je me disais que si elle voulait m'en parler elle le ferait. « Ah oui un voyage en Chine ? Non je ne me souviens pas que tu m'en ai parlé. C'est intéressant comme voyage çà, dire que pour le moment je n'ai pas voyagé plus loin que le Texas alors bon, mais bon ça va changer aujourd'hui » dis-je en souriant. « Tu veux que j'aille demander à Cobb de changer votre programme de lecture ? » demandais-je en plaisantant avant de reporter les yeux sur mes prises de vues. « Merci » répondis-je à Olivia qui venait de me complimenter pour mes photos. « Je ne sais pas si je les exposerai un jour, je suis toujours frileux à montrer mes photos je ne sais pas pourquoi, mais peut être qu'un jour je passerai le cap. » Sur ce j'éteignais ma tablette et je pris Olivia dans mes bras pour qu'elle puisse s'endormir, quelques minutes plus tard je tombais aussi dans les bras de Morphée.

C'est quand même un sacré coup cette arrivée dans un pays qui a une culture totalement différente de la notre et je comprenais maintenant tout ce que Olivia pouvait ressentir lors de ces différents voyages. On regarde partout, on voudrait tout imprimer dans notre cerveau, tout ce qu'on voit et que l'on ressent, c'est quelque chose d'assez impressionnant cette sensation de découverte et de dépaysement. Je lui annonçais cependant que Hanoï n'était pas notre destination finale et qu'il y allait encore avoir une étape, pour rendre notre voyage totalement unique. « C'est vrai qu'au moins ici on ne risque pas de finir congeler, Eden m'a dit qu'ils allaient crécher dans des igloos un truc de fou. Mais oui tu verra demain quelle sera notre destination » dis-je avec un petit sourire énigmatique alors que nous nous rendions à l'hôtel en plein cœur de la capitale vietnamienne. Juste le temps de se poser un peu que nous partons vadrouiller à nouveau dans les rues d'Hanoï pour découvrir toutes les merveilles de la ville et on semble en trouver à tout les coins de rues mais je reste plus que tout marqué par l'opéra d'Hanoï, un monument gigantesque sur lequel j'ai du faire une bonne centaine de photographies. La journée de voyage et de découverte, nous laisse totalement à plat et c'est sans peine que nous nous endormons, attendant ainsi les nouveautés du lendemain.

Bon okay je me maudis un peu des horaires que j'ai choisi pour le jour d'après parce que personnellement j'aurai bien dormis quelques heures de plus, mais on avait pas le choix si on voulait être assez tôt à notre destination. Doucement je réveillais Olivia. « Olly ? Il est l'heure de se lever chérie. » dis-je en déposant un baiser sur sa tempe « je vais commander le petit déjeuner. » C'est n'est pas sans grogner que Olivia finit par se lever. « Je suis désolé, personnellement j'aurai bien dormi plus aussi, promis je me rachèterait. » dis-je alors qu'elle partait prendre sa douche. C'est une Olivia toute souriante qui revient quelques minutes plus tard, je lui tendis son bol de café avant de répondre à son baiser. « Tout ce que je peux te dire c'est qu'on part à l'est ! Et je te promet Olly que l'on va bien quelque part. » Derniers préparatifs et c'est vers la station de car que nous nous dirigeons, pour prendre un car qui nous fera traverser le pays en quatre longues heures dans des routes pas toujours très égales. Et puis enfin nous arrivons à destination, presque du moins. L'Océan pacifique est en face de nous et parsemant les eaux d'énormes rochers couverts de végétation, et à leur base des villages traditionnels, là depuis des années. Alors que nous descendions du car et que j'emplissais mes poumons de l'air marin je déclarais. « Il nous reste un peu de bateau mais maintenant je peux te le dire, nous allons passer nos vacances de Noël dans la Baie d'Halong, qui s'étend devant nous. Je pensais que ça pourrait être quelque chose d'unique et magnifique pour nos premières vacances ensemble ? » dis-je en souriant tout de même un peu anxieux de la réaction d'Olivia.

Emi Burton

_________________
Samoli
Je reste enfermé chez moi et je ne sors pas. J'attends comme la fin du monde et je ne sais pas. Combien de temps ça prendra mais je ne l'oublie pas. Parfois la nuit on s'ennuie et ca ne plait pas. Non ca ne vous plait pas... ♕
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Noël dans la Baie d'Halong - Olly ♥   

Revenir en haut Aller en bas
 

Noël dans la Baie d'Halong - Olly ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Vietnam... La Baie d'Halong... en Kayak
» baie d'halong au petit matin + ajout...
» la baie d'Halong - Avant / Après
» Régates Impériales dans la baie d'AJACCIO
» Bateau sur la baie d'Agay

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miami's Whispers :: Others :: All over the world-