Partagez | 
 

 Bouh [Haven & Eric <3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar



Messages : 33
Dollars : 44
Featuring : James Maslow
DC : Arwen
Alayna
Logan
Who I am : Sunshine
The people around me : Sunshine
Date d'inscription : 20/02/2015

ID Card
Études/Boulot: Etudes de psycho pour être instit
Statut Social: Sur la paille
Quartier/Adresse: Little Haiti


MessageSujet: Bouh [Haven & Eric <3]   Mer 25 Fév - 21:55

J'y allais ? J'y allais pas ? Je retournai la question dans ma tête comme si c'était LA chose existentielle de ma vie. Alors qu'au fond, non. Je connaissais déjà la réponse : je devais y aller. J'étais à peine revenu dans mon pays d'origine et j'avais envie d'une seule chose : profiter. C'est-à-dire aller voir tous mes anciens camarades, qui n'étaient pas au courant de mon retour. Seule Nina avait été mise dans la confidence et était venue me chercher à l'aéroport. Les autres savaient que je n'allais pas tarder, mais pas que j'étais actuellement dans un petit appart' miteux que j'avais trouvé au dernier moment.
Aujourd'hui, j'avais déjà ma proie en tête. Pas tout le monde le même jour, j'avais décidé d'y aller petit à petit. Puis je savais que si un était au courant, il se pouvait que le bruit court et qu'on sache que j'étais à la porte avant même que je ne frappe. Et aujourd'hui, ma proie, c'était Eric. J'avais longuement hésité avant de le choisir lui, parce que ce n'était pas un ami comme les autres. Nous étions très proches, je l'avais aidé quand il en avait eu besoin, il était là pour moi, et nous nous ressemblions énormément. Mais par-dessus tout, et c'était ça qui me gênait le plus, moi Ilyès, j'étais amoureux de lui. Je savais que je n'avais pas le droit, et c'était pour ça que je ne lui avais rien dit, mais je ne pouvais pas me le cacher. Le plus gros problème restait quand même qu'il était marié à une fille que je ne connaissais même pas et que je jalousais intérieurement. Elle n'y était pour rien, elle ne le savait pas, mais je ne pouvais m'empêcher de la voir comme quelqu'un que j'allais forcément détester.

Je savais que j'allais la voir et sans doute tomber sur elle, mais j'avais choisi de prendre le risque tout de même. Je savais où le couple habitait et j'espérais qu'ils allaient être présents. Sauf qu'une fois arrivé devant l'appartement, je ne savais plus vraiment si je devais y aller. Et s'il ne voulait pas me voir ? S'il était fâché que je sois parti ? Si Haven ne voulait pas de moi sous son toit ? Normalement, elle n'était pas au courant de mes sentiments, elle savait seulement que j'étais un très bon ami de son mari. Alors que j'attendais patiemment de prendre ma décision, planté comme un con devant la porte d'en bas, quelqu'un vint briser le silence. Un scooter de livraison de pizza, qui se gara juste devant moi. Je me poussai pour le laisser passer, mais il se dirigea vers moi pour me poser une question.

- Excusez-moi, c'est bien cet immeuble pour la pizza de Mr Lawner ?

Comme si j'étais censé savoir ! Je mis quand même un petit temps avant de tilter que c'était le nom d'Eric, et que c'était sans doute pour lui. Ah bah oui, j'étais con de venir à l'heure du repas aussi. J'avais déjà mangé avant de partir, je n'avais pas très faim de toute façon. Je ne réfléchis pas très longtemps avant de sortir un billet de ma poche.  

- C'est moi, je vous attendais pour que vous ayez pas à monter. Gardez la monnaie et bonne soirée !

C'est bien Ilyès, très intelligent de mentir. Et maintenant, t'as plus le choix que de monter. Et t'as même pas le code de la porte. C'était mon jour de chance, puisqu'un voisin sortit et j'en profitai pour me glisser ni vu ni connu dans l'immeuble. Je savais que c'était au 5e étage, mais je ne savais pas qu'il n'y avait pas d'ascenseur. Shit. D'ordinaire, ça ne me dérangeait pas, j'avais gardé la forme de mes années sportives. Mais le problème, c'était ma jambe, qui n'avait pas aimé certains événements récents de ma vie. Bien, le temps que je monte, la pizza allait finir froide ! Je pris mon temps, mais essayai de ne pas trop lambiner non plus. Je n'eus pas de mal à trouver la bonne porte et enfonçai un peu plus sur ma tête la casquette que je portais. C'était débile en soi, je venais pour qu'on me reconnaisse. Et j'étais sûr que si c'était Eric qui ouvrait, il saurait qui j'étais. Mais Haven ? Peut-être me dirait-elle merci et fermerait la porte sans plus attendre. Tant pis, je devais y aller quand même. Prenant mon courage en main, je frappai et baissai la tête, histoire que la surprise soit totale.

- Bonsoir, c'est pour quoi ?

Je relevai la tête et souris au passage, heureux d'entendre une voix masculine me demander ce que je foutais là. J'essayai de prendre un ton sérieux, mais quiconque me connaissait savait que ce n'était pas chose aisée.

- Vous avez bien commandé une pizza … Monsieur Lawner ?

Ça me faisait très étrange de l'appeler par son nom de famille, et ça me faisait rire en même temps. Je le fixai, le regardant droit dans les yeux. S'il ne m'avait pas déjà grillé, je pouvais repartir tout de suite, il ne capterait jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Inconditionaly Happy


Messages : 52
Dollars : 41
Featuring : Thomas Grant Gustin
DC : Samuel Steevenson
Maira S. Muños
Hayley Kent
Vincent F. Eckon
James P. Cobb
Who I am : I Was Lost And A Letter Brought Me Back
The people around me : Bokura Wo Nosete
What I've done : Eric's Phone
Date d'inscription : 17/02/2015
Localisation : Miami... Did You Doubt That?

ID Card
Études/Boulot: Senior Y/Barman
Statut Social: Poor
Quartier/Adresse: Little Haiti


MessageSujet: Re: Bouh [Haven & Eric <3]   Mar 10 Mar - 16:59

Je reçois beaucoup de lettres ces derniers temps, pas des lettres anodines et sans importance. Pas le genre de lettre qui vient vous annoncer que le mec est venu relever le compteur d'électricité ou que vous n'avez toujours payé vos droits de succession. Non ce sont des lettres très importantes, dès qui vous changent la vie. En fait, quand je dis beaucoup, je parle de deux lettres. La première c'est Eden Cobb qui me l'a donnée, la lecture de cette lettre m'a totalement bouleversé, je pense que personne ne m'a jamais vu pleurer à part Eden ce jour-là. La lettre en question était signée de la main de Haven, et en la lisant j'ai compris que j'allais devoir prendre une décision, une décision très importante pour moi. Cette décision je l'ai prise un soir en allant chez elle, en déchirant les papiers du divorce devant ses yeux. Pas une seconde je regrette cet acte. Nous avons décidé de nous re marier de façon plus officielle, un engagement que je suis prêt à prendre, j'ai fais des conneries par le passé et elle aurait le droit de m'en vouloir, la savoir prêt de moi me rendais plus qu'heureux.. La deuxième lettre me vient d'un de me mes meilleurs amis. Ilyès Fielt. J'étais heureux d'avoir de ses nouvelles, il était parti étudier en Italie il y a quelques mois. C'est peu dire qu'il me manquait, c'est quelqu'un de très important Ilyès, il a toujours été là pour moi quand j'allais moins bien. Alors avoir de ses nouvelles c'était une bonne raison pour que je sois joyeux. Le fait qu'il ai du arrêter le sport et que des gens l'emmerdent m'inquiète et j'aimerai bien pouvoir l'aider. Il fait référence à mon mariage avec Haven, je l'avais prévenu il y a de ça quelques semaines, ça me semblait normal qu'il soit au courant et savoir qu'il était content me mettait un grand sourire au visage. Il parlait aussi de son retour, il allait revenir et ça aussi çà me rendait heureux, j'avais hâte de revoir mon ami.

Plusieurs semaines se sont écoulées depuis que j'ai reçu cette lettre et pas de nouvelles de Ilyès, pas de nouvelle sur un éventuel retour. Je me doutais bien que si il y avait quelque chose d'important il me préviendrait. Je ne pouvais qu'attendre. Attendre et me dépêcher parce que si je continuais à fixer le plafond de la chambre pendant des heures j'allais finir par être en retard en cours. C'est une préoccupation toute nouvelle chez moi, ne pas être en retard en cours. N'importe qui me connaissant un peu pourrait témoigner de mon désintérêt total pour tout ce qui était scolaire, mais j'étais passé tellement prêt du renvoi et du retour à New York qu'il avait fallu que je me mette un énorme coup de pied au derrière. Et puis pour l'orientation professionnelle que j'envisageais excluait le fait d'être en retard en cours et même d'en rater un seul, quelque chose d'assez difficile pour moi, mais je faisais de gros efforts. Avec difficulté je m'extirpais hors du lit pour aller préparer le petit déjeuner, Haven me rejoint quelques temps plus tard. Quand je suis prêt à partir je dépose un baiser sur les lèvres de Haven et je file en cours. « A ce soir ! Passes une bonne journée » dis-je avant de sortir de l'appartement.

Comment décrire ma journée ? Longue, très longue. Tout seul en cours à essayer de comprendre ce qu'on me raconte. Si j'assiste désormais à presque tout mes cours ça ne veut pas dire que tous m'intéressent. Les mathématiques, je crois que le professeur pourrait venir habillé en clown et m'expliquer les logarithmes en me faisant des blagues que je comprendrai toujours rien. Mais bon je fais acte de présence, dans un état de sommeil paradoxal certes mais je suis là et je m'évite les heures de colle inhérentes à l'absentéisme. Et puis je ne voulais pas décevoir Eden qui prenait énormément de son temps pour me faire remonter la pente. Alors que le professeur continuait son interminable liste de nombres mes pensées elle divaguaient vers une certaine personne avec qui j'avais fait les quatre cent coups, j'en ai fait des conneries avec Ilyès Fielt et des belles, des souvenirs remontaient à la surface et un petit sourire apparu sur mes lèvres alors que la cloche sonnait. Je me demandais quand le Rhô Kappa allait revenir, son départ avait paru si soudain à l'époque et il me tardais de le revoir, qu'il raconte son voyage et j'avais tellement de choses à lui dire.

Le reste de ma journée passe relativement au même rythme, longue et sans vraiment d'intérêt. En début de soirée je passe chez Eden faire mon soutien scolaire avant de repartir à notre appartement. Haven devait passer une partie de la soirée chez Nicholas et moi je devais réviser, une fois rentré je commandais une pizza ne me sentant pas forcément de cuisiner. Ceci fait, je me remettais à étudier, le plus sérieusement possible. Quelques coups frappés à la porte me tirèrent de mes pensées, sûrement le livreur de pizza, la porte en bas devait être ouverte car d'habitude les livreurs sonnent à l'interphone. Pas plus inquiet que ça j'allais ouvrir pour tomber sur quelqu'un, relativement jeune pour un livreur, qui avait la tête baissée et une casquette vissée sur le crâne et qui portait le carton de pizza. « Bonjour c'est pourquoi? » demandais-je d'un ton poli, alors que la raison de la visite se trouvait entre les mains de la personne devant moi. Et quand cette personne a relevée la tête et sourit, je n'avais beau pas voir ses yeux à cause de la casquette, je me pris un sacré coup à l'estomac. Parce que casquette ou pas ce sourire je le connais, même si ça faisait un bail que je ne l'avais pas vu. Et je ne peux m'empêcher de répondre à ce sourire. « Oui en effet, je ne savais pas qu'elle était livrée avec des amis en prime... Même si c'est une agréable surprise... » Un petit rire me prend et mon sourire s'élargit. « Monsieur Fielt je suppose... Depuis quand tu livres des pizza ? Et surtout depuis quand tu es de retour à Miami ? » Parce que c'était ça la vraie question, depuis quand Ilyès était de retour, j'aurai aimé qu'il me prévienne, mais d'un autre côté j'étais incapable de lui en vouloir, si il ne m'avait pas prévenu c'est qu'il devait avoir ses raisons. « Entre vas-y » toujours souriant je m'écartais du passage pour le laisser entrer, puis je fermais la porte derrière lui. « Assieds toi vas y » dis-je en montrant le canapé « je te sers quelque chose ? » lui demandais-je.

Une fois qu'il fut installé et qu'il m'eut dit ce qu'il voulait boire je m'installais devant lui. Ça me faisait bizarre de me retrouver en face de Ilyès, ça paraissait presque irréel et tant de souvenirs remontaient à la surface, j'arrivais pas à ouvrir la bouche pour sortir quelque chose. Bêtement je fixe le carton de pizza puis mon verre avant de reposer mes yeux sur lui. « Tu... tu es de retour pour de bon ? Je... Ça fait plaisir de te revoir Ilyès, même si j'aurai préféré avoir un peu plus de nouvelles de ta part. » Un petit sourire vint se poser sur me lèvres. « Mais en tout cas tu dois avoir pas mal de choses à raconter, je dois t'avouer que certains points de ta lettre m'ont inquiétés... » C'était vrai, je n'aimais pas savoir que mes amis ont des problèmes, que des personnes les embêtes, mais quoi qu'il en soit j'étais plus qu'heureux de voir que mon meilleur ami était de retour.

_________________

Never We Should Part
HAVEN♥ Time it need time to win your love agin, I will be there. I will be there, I will be there. I'm Still Loving You...
dusty scarecrow.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 33
Dollars : 44
Featuring : James Maslow
DC : Arwen
Alayna
Logan
Who I am : Sunshine
The people around me : Sunshine
Date d'inscription : 20/02/2015

ID Card
Études/Boulot: Etudes de psycho pour être instit
Statut Social: Sur la paille
Quartier/Adresse: Little Haiti


MessageSujet: Re: Bouh [Haven & Eric <3]   Mar 31 Mar - 22:49

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Bouh [Haven & Eric <3]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Bouh [Haven & Eric <3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miami's Whispers :: Little_Haïti :: Habitations :: 7th Bay Point Road-