Partagez | 
 

 You are the challengers of The unknown

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar



Disponibilité pour RP : oui
Messages : 9
Dollars : 11
Featuring : Chloe Moretz
DC : Kyle E. Lawner
Who I am : Charcutier passionné
Age : 25
Date d'inscription : 20/02/2015

ID Card
Études/Boulot: Chirugien urgentiste
Statut Social: Comfortable
Quartier/Adresse:


MessageSujet: You are the challengers of The unknown   Ven 20 Fév - 15:12

Odran Anderson

INFORMATIONS GENERALES


Age: 22 ans (bientot 23)
Date de naissance:  21 mars 1992
Lieu de naissance: Edimbourg
Groupe: Comfortable
Statut social:  employé
Avatar: Chloe Moretz
Scénario, PV ou P.I: PI
Catégorie: 2

Mon physique à moi



Cheveux attaché, oeil cerné, peau blafarde, Odran venait de finir une garde de 36 heures. Épuisée jusqu’aux os, elle était assise sur un banc dehors prenant l’air étouffant d'une journée normale à Miami. Dans cinq petites minutes elle rentrait dans le vestiaire pour se changer. Lasse d’une dure journée de boulot, elle arriva enfin devant son casier pour enfiler une robe noire simple mais qui mettait discrètement en valeur sa petite poitrine et ses fesses galbées. Odran possédait un corps athlétique, qu’elle entretenait plus pour sa santé que pour son physique.
Une fois le vêtement fermé, elle détachât ses cheveux et passa sa main dedans pour les mettre en place. Un geste rapide, précis qui traduisait facilement qu’elle n’avait pas beaucoup d’inquiétude de son apparence. Puis elle attrapa dans son casier une petite palette de maquillage, et passa un fard taupe sur ses yeux verts pour finir avec un petit coup de liner noir pour les faire ressortir un peu mieux. Finalisant son maquillage avec une petite touche de rouge à lèvres pas trop prononcé. Elle ferma son casier dans un claquement métallique.

Se dirigeant vers la sortie, elle s’observa dans le seul miroir de la salle. Ses boucles blondes rebelles encadraient un petit visage innocent. Elle détestait  ce visage, en forme mi-triangulaire, mi-ovale, qui ne traduisait pas du tout sa personnalité parfois détonante. Le maquillage qu’elle portait à peine travaillée montrer que ses gestes féminins ne faisaient pas régulièrement partie de ses habitudes.  Elle regarda ensuite sa robe noire, elle qui avait l’habitude de l’uniforme de chirurgien, et de la blouse blanche, s’étonnant de retrouver un corps plutôt charmant. Elle ne mettait pas souvent de robes, plutôt un jean et un T-shirt pour aller au boulot et en sortir. Cependant, il y avait quelques pièces vestimentaires auxquelles elle tenait beaucoup. Premièrement son perfecto en cuir noir, son jean boyfriend et quelque t-shirt par-ci par-là.  
Elle regarda ses chaussures, une jolie paire d’escarpin noir vernis qui mettait ses fines jambes en valeur. Même si chaque jour elle était en basket à cause de son travail, elle tenait pour obligatoire de porter des talons comme toute femme qui se respecte.



Ce qu'il se passe dans ma tête



La femme  parfaite n’existe pas, et Odran l’a très vite compris cultivant ses défauts au préjudice de ses qualités. Jeune femme ambitieuse, froide et caractérielle.

Travailleuse obsessionnelle depuis toujours, indépendante et ambitieuse elle décide très jeune de devenir chirurgien urgentiste.
Avouons le c’est une passionnée. Seulement de travail. Intelligente, avec un caractère bien trempé, elle n’hésite pas à sortir des remarques cinglantes. Voir même des remarques mortifiantes devant les marques d’affection qui lui donnent des nausées. Pour elle tout cela est une perte de temps. Les émotions, les scènes d’amour et d’apitoiement très peu pour elle. Pas le temps… Pas le temps de réfléchir au fait qu’elle soit seule, pas le temps de s’amuser, non, Odran veut réussir. Et échec ne fait pas partie de son vocabulaire. Ce donnant les moyens de réussir en saisissant toutes les opportunités mais aussi en écrasant l’autre, elle n’hésite pas à manipuler et jouer des coups tordus. En plus avec son petit visage innocent personne ne se méfie. Jeune célibataire et carriériste obsessionnel, aucune de ses relations sentimentales n’aboutissent à quelque chose de sérieux. Tous les hommes se sont enfuis avec les mêmes mots à la bouche : robot, froide, sans cœur.

Cependant Odran n’est pas dénué de sentiment, elle ressent les choses aussi bien que tout le monde. Alors oui c’est un cliché mais elle se protège des souffrances de la vie comme elle le peut. Et les remarques acerbes, le travail par-dessus la tête,  la pratique de la planche à voile, l’aide. Évitant toute proximité avec les autres êtres humains, elle compte très peu d’amis proches. Alors pour évacuer le stress du travail elle peut aussi compter sur ses amis - à qui elle offre une loyauté sans bornes – avec qui elle n’hésite pas à faire des soirées dès qu’elle a le temps. Et aussi quelques danses improvisées dans le salon de son appart… Chut !!! C’est son secret inavouable.

Essayant  cependant d’être le plus juste possible et réfléchissant de manière pragmatique, elle n’a pas peur de prendre les décisions difficiles, et il vaut mieux lorsqu’on tient la vie de gens entre ses mains. Elle garde sa tête froide dans les situations de crise, et se rattache souvent à son honnêteté, parfois blessante. On peut rajouter qu’elle n’hésite pas à dire les vérités même douloureuses, preuve d’une grande force de caractère.  Cependant il arrive lorsque ses sentiments prennent le dessus sur sa rationalité qu’elle perde sa tête froide et sa raison.





L'histoire que j'ai à vous raconter



Odran était lors d’une journée banale de mars à Edimbourg, lieu de naissance de son père. Mais ses parents vivaient à Miami alors c’est tout naturellement qu’après sa naissance toute sa famille retourna dans l’appartement familial, dans un quartier calme. La première dispute parentale à son sujet se fit par rapport à son prénom, son père voulait qu’elle porte un nom de chez lui mais sa mère n’aimait aucun prénom. Et c’est comme ça qu’elle partit dans la vie avec son première handicape, le prénom d’un garçon. Seul prénom que sa mère avait accepté en pensant que son père serait contre un prénom masculin. Un an après il y eu l’apparition de deux petits frères, des jumeaux. Cela ravit Odran. Deux petites poupées rien qu’à elle.

Au début de son enfance, Odran ne pensait pas que son prénom était gênant, toute jeune personne ne se rendait compte qu’elle portait un prénom masculin. Et puis un jour, un petit garçon se mit à rigoler de celui-ci, et la honte vis-à-vis de son prénom s’installa très vite dans son esprit. Triste de ces moqueries, elle se renferma un peu sur elle-même et se concentra sur l’apprentissage de l’écriture la lecture et appris à compter plus vite que la moyenne. Sa mère compris très vite qu’elle avait fait une enfin très douée. Alors elle aida du mieux qu’elle put sa fille. Cependant les problèmes dans le couple parentale augmentaient rapidement. Cela rapprocha beaucoup Odran et ses deux petits frères. Malgré tout cela ne suffit pas pour la famille et quand elle eut 9 ans ses parents divorcèrent. Avec cette première épreuve, elle obtenu un peu plus de maturité que les enfants de son âge. Jouant le rôle de la maman lorsqu’ils étaient chez leur père.

Miami était vraiment une ville magnifique bordé par l’eau bleu turquoise, et un soleil quasi perpétuelle. Malheureusement pour leur père, qui n’étais pas Américain mais Ecossais, trouvait un travail s’avéra très difficile. Enchainant petit boulot après petit boulot, le mal du pays s’amplifia et l’annonce de mariage de son ex-femme finit par l’achever. C’est en rentrant pour chercher un livre chez son père adoré qu’Odran découvrit le corps inanimé de son père assis par terre au salon dans une mare de sang. Il n’y avait plus rien à faire, il était mort quelques heures plutôt seul. C’est ce jour-là qu’Odran décida qu’elle voulait sauver des vies. A 11 ans elle devenu orpheline.

Elle vécut une adolescence tranquille, concentré sur les cours. Seule la planche à voile et ses petits frères la faisait sortir de la bibliothèque et de ses cours. Elle avait 3 ans d’avance scolaire. Et n’était pas vraiment à l’aise avec ses camarades de classes.

Les relations avec sa mère et son beau-père n’étais ni joviale, ni compliqué. Elle ressentait seulement de l’indifférence envers ceux qui indirectement avait tué son père. Mais elle se sentait coupable… Coupable de pas avoir pu aider son, père.

A l’âge de 17 ans elle connut son premier amour. C’était sa première romance, avec un camarade de son club de voile. Douce et passionné, elle se découvrait de nouveaux traits de caractère au fils du temps. Tantôt jalouse, et moins sérieuse d’autrefois câline et romantique. Et comme tout premier amour, elle pensait que cette relation ne finirait jamais. Cependant le jeune rêvait de liberté et de voyage sur les mers et un jour il prit le large. L’abandonnant… Elle se referma encore une fois, ce reconstruit une carapace plus impénétrable que la précédente. Ce concentrant sur son rêve, devenir médecin.

Odran arriva comme ça à la fac de médecine, tranquillement suivant le chemin de sa vie pas à pas, affrontant chacune de ses épreuves. Très présente pour ses frères, elle se fit des amis à la fac de médecine. Son meilleur ami, car elle n’était pas très proche des filles, était un garçon plutôt colérique, et qui était un petit peu névrosé. Mais c’est comme cela qu’il avait réussi à se faire une place dans son cœur.

Maintenant Odran étais une jeune femme de 22 ans diplômé qui travaillé à l’hôpital de Miami. Concentré et précise, elle avait atteint son rêve. Avec tous les efforts qu’elle avait fait pour y parvenir, elle sentait encore une vide et s’acharnait toujours plus dans son travail pour le combler.


TOI, ET SEULEMENT TOI


Souhaites-tu un parrain/marraine? Non
Age: 20 ans
Pseudo: Sean
Où as-tu connu le forum? EUh....
As-tu une remarque, ou suggestion à faire? Contente de tous vous retrouver
Code de validation: Ok by Arwy
As-tu envoyé ton secret? A remplir par un administrateur

Code:
→ avatar [color=red]Chloe Moretz[/color]Odran Anderson

(c) Sashette


Dernière édition par Odran Anderson le Ven 20 Fév - 23:22, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 33
Dollars : 44
Featuring : James Maslow
DC : Arwen
Alayna
Logan
Who I am : Sunshine
The people around me : Sunshine
Date d'inscription : 20/02/2015

ID Card
Études/Boulot: Etudes de psycho pour être instit
Statut Social: Sur la paille
Quartier/Adresse: Little Haiti


MessageSujet: Re: You are the challengers of The unknown   Ven 20 Fév - 15:20

Rebienvenue Seany et bon courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Comme Un lego avec du sang


Messages : 23
Dollars : 1
Featuring : Nate Ruess
DC : Eric D. Altman L.
Samuel Steevenson
Maira S. Muños
Hayley Kent
James P. Cobb
Who I am : I Got Nothing Left Inside Of My Chest... But It's All Alright
The people around me : Bokura Wo Nosete
Date d'inscription : 17/02/2015
Localisation : Miami


MessageSujet: Re: You are the challengers of The unknown   Ven 20 Fév - 15:44

Welcome back :D Courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Disponibilité pour RP : Oui
Messages : 131
Dollars : 127
Featuring : Jana Kramer
DC : Soraya Muños
Olivia K. Akane
Eden Y. Cobb
Haven G. A. Lawner
Meven D. Belfort
Who I am : History
Age : 21
Date d'inscription : 13/02/2015

ID Card
Études/Boulot: Etudie le droit à Harvard, par correspondance et fait un stage au barreau de Miami
Statut Social: Etudiante
Quartier/Adresse: Coral Gables


MessageSujet: Re: You are the challengers of The unknown   Sam 21 Fév - 19:05


   
Félicitations !

   TU ES VALIDE(e) Chouette personnage, mais la pauvre elle n'a pas eu une vie facile :/ M'enfin elle a l'air intéressante, donc bravo, je te valide N'oublie pas de remplir le profil :) ! Je te souhaite un bon jeu avec elle <3

Un RP saint-Valentin est ouvert ici N'hésite pas à y participer!

   
—LIENS UTILES—

   - Fiches de liens
   - Fiche de RPs
   - Communication
   - Demandes diverses
   - Annexes
   - Daily Miami
   - MP du Parrain
   

   
survole-moi

   

_________________
Nina Palmer McCoy
Ils ne demandaient rien d'autre que d'être heureux ensemble. Même pas heureux d'ailleurs, ils n'étaient plus si exigeants. D'être ensemble, c'est tout.
   
Anna Gavalda
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: You are the challengers of The unknown   

Revenir en haut Aller en bas
 

You are the challengers of The unknown

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Unknown Yet (->suite de "Dark Side")
» [2010] Persons Unknown
» -3x02- Mission to the Unknown
» aide svp CID:unknown
» The Unknown Soldier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miami's Whispers :: Administrative :: Papers, please :: Registre des habitants-