Partagez | 
 

 Un pas après l'autre [Vince ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar



Messages : 37
Dollars : 50
Featuring : Kate Beckinsale
DC : Alayna
Logan
Ilyès
Who I am : ***
The people around me : ***
Date d'inscription : 17/02/2015

ID Card
Études/Boulot: Professionnelle de la relaxation
Statut Social: Comfortable
Quartier/Adresse: Coral Gables


MessageSujet: Un pas après l'autre [Vince ♥]   Ven 20 Fév - 14:17

La musique résonnait dans toute la salle. Elle était recouverte de miroir, faite spécialement pour que le son et l'image soient au top de leurs formes. Parce que quand on dansait, il ne fallait pas y aller à l'aveuglette, des bouchons dans les oreilles. Tout était important, mais en même temps, il ne fallait pas non plus de baser que sur l'image de son corps en train de bouger, mais sur le ressenti du corps en train de s'exprimer. Chaque muscle, chaque position, tout est important. Et pourtant, Arwen était loin d'être une pro, pour savoir ça. A vrai dire, ça ne faisait même pas deux ans qu'elle avait appris les bases. Elle prenait des cours toutes les semaines, elle se défoulait dès qu'elle en avait l'occasion, mais elle était loin de tous ceux qui faisaient ça dès leur plus jeune âge. Enfin, elle s'amusait bien quand même, et jamais elle n'oublierait le jour où elle a commencé.

En tous les cas, la seule danse « contemporaine » ne lui suffisait plus. Maintenant, elle visait autre chose, un rêve de petite fille. La danse à deux. Attention, pas forcément en couple, même si c'était mieux d'avoir le feeling avec son partenaire, mais plus toute seule. Carter n'avait pas le temps, et de toute façon, c'était un danger public, alors Arwen avait décidé que ça ne serait pas lui, mais bien un de ses collègues de boulot. En toute amitié, bien sûr. Et puis c'était sans doute moins prise de tête qu'en couple, quand on arrivait pas spécialement à se concentrer, à cause de l'autre. Enfin, là, la jeune fille verrait bien comment ça allait se passer.

La brune éteignit la musique et sortit de la pièce pour se rendre aux vestiaires. Elle avait encore un peu de temps pour se préparer, mais il fallait encore qu'elle rentre chez elle avant. C'était juste en centre-ville, pas très loin d'où elle était, elle décida même d'y aller à pied. Quand elle passa la porte de son appartement,  Carter était en train de faire ses valises. Il avait un voyage d'affaire, il serait absent quelques jours, une semaine tout au plus. Elle alla lui déposer un baiser tendre sur les lèvres avant de chercher quelques vêtements.

- T'as le numéro de la baby-sitter ? Je te connais, tu seras toujours inquiet, c'est moi que tu vas appeler, alors que je ne serai pas là. Tu m’envoies un message quand tu atterries, d'accord ?

- Oui, c'est promis. Si ya un problème tu me préviens hein ? Je reviendrai tout de suite.

- T'en fais pas, tout ira bien, profite un peu de ton voyage. Je file sous la douche.

Arwen alla se coller contre lui pour un dernier baiser approfondi avant de s'en aller dans la salle de bain. Parfois, ça lui pesait qu'il soit souvent ailleurs, dans l'avion, dans un autre pays, à rencontrer des filles plus belles et plus riches qu'elle. Elle, elle n'avait que son coeur à lui donner, rien de plus. Sans compter tous les accidents d'avions qui se passaient dans le monde, elle avait un peu peur. C'était peut-être le moyen de transport le plus sûr, mais quand même. Elle s'attela à ne plus y penser et quand elle fut prête, il était déjà parti, lui laissant seulement un petit mot sur la table de la cuisine.  Tu vas me manquer, je t'aime. Elle sourit en voyant ça et sortit à son tour. Léa était chez son grand-père ce soir, Arwen irait la chercher en revenant de son cours. Encore une fois, elle s'y rendit à pied, puis que c'était seulement à quelques patés de maison de chez elle. Elle était en avance, elle préférait, ça lui laissait l'occasion de discuter un peu avant de rentrer. Pour les cours, elle en avait discuté avec Vincent, le professeur de musique. Au départ, elle avait voulu apprendre d'un instrument justement, mais il était trop exigeant pour son niveau plus que médiocre, alors, vicieuse, elle lui avait proposé quelque chose qu'il ne connaissait pas non plus. Quand il arriva devant la salle, ils étaient les deux premiers, et le cours précédent n'était pas terminé.

- Alors, t'es prêt ? Je te préviens, je ne suis pas très douée, je m'excuse pour tes pieds à l'avance.

Ça lui faisait encore bizarre de considérer ces profs comme ses collègues et non plus comme ses propres profs justement. Elle devait être la plus jeune dans l'équipe, et en fait, elle n'était même pas totalement dans l'équipe, puisqu'elle était seulement intervenant et non enseignante. Elle n'était même pas à Wynwood tous les jours de la semaine, c'était pour dire. Mais bon, dans l'ensemble, elle s'entendait bien avec eux tous, et c'était un plaisir de pouvoir discuter avec eux. Aujourd'hui, c'était le premier cours. Ils apprenaient les pas de base. Elle ne savait même pas encore de quelle danse. Sans doute les plus facile, parce que certaines étaient vraiment très très technique, et pour des débutants comme eux, surtout impossibles. Elle s'était habillée en conséquences, avec juste des vêtements confortables pour pouvoir faire tous les mouvements. Adieu le côté glamour, de toute façon, elle n'était pas fille à se prendre la tête pour son image. Elle était importante en tant que femme de Carter  Evans, mais une fois qu'elle avait enlevé ce « rôle », elle redevenait la jeune fille douce et simple qu'elle avait toujours été. Elle se tourna de nouveau vers Vincent pour lui poser une question.

- A ton avis, on va bosser sur quelle danse aujourd'hui ?

Elle était tout de même pressée, et elle espérait sincèrement que ça allait bien se passer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Comme Un lego avec du sang


Messages : 23
Dollars : 1
Featuring : Nate Ruess
DC : Eric D. Altman L.
Samuel Steevenson
Maira S. Muños
Hayley Kent
James P. Cobb
Who I am : I Got Nothing Left Inside Of My Chest... But It's All Alright
The people around me : Bokura Wo Nosete
Date d'inscription : 17/02/2015
Localisation : Miami


MessageSujet: Re: Un pas après l'autre [Vince ♥]   Ven 20 Fév - 14:21


Un pas Après l'Autre [Arweeen ♥]
Mes oreilles bourdonnent, comme un sifflement incessant qui ne veut pas s'arrêter ça commence d'ailleurs à me gaver modèle géant, c'est un désavantage d'enseigner la musique toute la journée, les  acouphènes vont généralement de paire avec cette matière. Je pourrais ne pas avoir à subir ça et faire comme mes autres collègues professeur de musique et ne faire que des cours sur la théorie musicale et assommer mes élèves de notes, de rythmes et leur parler toute la journée, c'est comme çà qu'on m'a apprit la musique à la faculté quand j'y étais élève et j'avais toujours envie d'être autre chose que ces mecs tristes et pas intéressés par leurs élèves, qui sortent leurs cours et puis qui se contentent de çà. Personnellement, je ne vois pas l'apprentissage de la musique sans la pratique et c'est ce que j'essayais de faire pendant mes cours, de réserver une petite partie à la pratique musicale, c'était plus pratique à la faculté puis ce que les élèves avaient déjà un certain niveau en musique, mais au lycée même si ce n'était qu'une option j'arrivais toujours à faire un peu de pratique musicale, pour donner goût à mes élèves de continuer sur cette voie, pour leur faire comprendre que si la théorie fondamentale, la pratique en musique est essentielle, et c'est quelque chose qui s'exerce tout les jours. Bien sûr dans tout ça il y avait des hauts et des bas et parfois mes oreilles souffraient un peu des fausses notes et erreurs de mes élèves, et à la fin de la journée j'ai l'impression d'avoir subi une répétition d'orchestre où tout les instruments sont désaccordés. « La semaine prochaine on verra le tumbao cubain, n'oubliez pas de pratiquer le rythme de clave, bonne fin de journée à vous tous ». Le dernier élève sort et je m'écroule sur ma chaise, je met mes pieds sur le bureau et je ferme les yeux un court moment. Le sifflement continue encore un peu, je respire fort essayant de reprendre un peu mes esprits. Mon dernier cour avait été une sorte de répétition avec un big band de jazz, punaise ils sont sensés avoir un bon niveau mais non, une véritable cacophonie, on devait faire une représentation à la fin de l'année, et ben on est pas rendus les gars.

Le bourdonnement fini par cesser, je rouvre les yeux et pousse un long soupire, je me passe la main dans les cheveux, j'enlève ma cravate la range dans mon sac que je récupère avant de sortir de la salle du musique. Je vérifiais rapidement mes messages, j'en envois un rapidement à Shin pour lui souhaiter une bonne séance, un petit sourire effleurait mon visage alors que j'envoyais le message. Quelques temps avant noël, Shin était venu me voir avec une requête assez spéciale, que je devienne son tuteur légal, c'était un honneur pour moi cette requête, qu'il me fasse confiance à ce point là. Je lui avis dit que j'allais réfléchir un peu et comme cadeau de noël je lui avais envoyé le courrier d'acceptation de sa demande. Shin était désormais sous mon tutorat, ça ne changeait pas forcément grand chose dans la vie de tout les jours mais pour nous ça voulait dire quelque chose et c'était très important. D'habitude quand je peux je passe lui filer un coup de main au Music Club, seulement ce soir j'avais quelque chose d'autre de prévu. Quelques semaines auparavant, Arwen Evans, qui intervenait à Wynwood avait demandé que je lui donne des cours de musique, ce que j'avais tout de suite accepté, je suis toujours heureux de transmettre la musique. Visiblement elle m'a trouvé trop exigeant, je ne nies pas l'être et nous avions trouvé un compromis, prendre des cours de danse ensemble. C'était une bonne idée, je ne suis pas un grand danseur pour ma part, bien sûr j'avais du apprendre à bouger un peu sur scène mais je ne connaissais pas vraiment la danse et la danse à deux encore moins. Je souris en me revoyant tout petit à rêver de devenir un grand danseur de tango, je n'imaginais pas à l'époque à quel point cette danse était difficile à maîtriser.

Une fois arrivé à mon appartement je lance mon sac sur mon lit et file me doucher rapidement avant d'enfiler une tenue de sport, tshirt noir à manches courtes, un jogging et des chaussures souples, ne sachant pas ce que nous allions étudier je préférais prévoir une tenue plutôt passe partout. Les cours avaient lieu au fameux Conservatoire de Miami, j'allais parfois là-bas pour composer, mais pour y prendre des cours de danse ça allait être une première. Quand j'arrive dans la salle, Arwen est déjà là, attendant la fin du cour précédent. Je lui souris et vient la saluer. « On ne peut plus prêt, et bien ne t'inquiètes pas, je ne suis pas le danseur du siècle non plus, mais après tout on est là pour apprendre non ? »

A vrai dire j’appréhendais un peu, j'avais un peu de me ridiculiser, le cour qui était avant nous était un cours de professionnels, ça se voyait, des gens qui pratiquaient la danse depuis leur enfance. Je ne tendais pas à devenir un professionnel loin de là, mais je restais admiratif devant leur maîtrise qui devait demander des années et des années de pratique. Je tourne la tête vers Arwen qui me pose une question. Je hausse les épaules. « A vrai dire je sais pas, personnellement je rêverai de faire du tango mais j'imagine que ce n'est pas une des premières danses que l'on va étudier. J'imagine que la valse sera une des premières, c'est une danse de base je pense. »

Devant nos yeux, le cours précédent prenait fin et le professeur nous faisait signe d'avancer. « Bon je pense que c'est à nous maintenant » dis-je en souriant en avançant, l'air un peu plus nerveux que je ne l'aurai voulu. Le prof se présentait, ça faisait bizarre de se retrouver dans la peau de l'élève, ne serait ce que pour quelques heures par semaine. Il nous explique le déroulement de la séance et de l'année de cours. Comment nous allions de plus en plus difficile, aujourd'hui nous allions nous consacrer aux bases, bases qui commençait par un échauffement qu'il faudrait parfaitement maîtriser. « Tu es sûre que c'est pas le cour d'athlétisme ? » soufflais-je à ma partenaire en souriant alors que je commençais à faire les premiers mouvements que l'on nous indiquait, rassuré que le professeur allait nous faire travailler de façon progressive, mentalement je remerciais Arwen de m'avoir proposé ces cours, j'avais l'impression que ça allait être fortement enrichissant.

W.B

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 37
Dollars : 50
Featuring : Kate Beckinsale
DC : Alayna
Logan
Ilyès
Who I am : ***
The people around me : ***
Date d'inscription : 17/02/2015

ID Card
Études/Boulot: Professionnelle de la relaxation
Statut Social: Comfortable
Quartier/Adresse: Coral Gables


MessageSujet: Re: Un pas après l'autre [Vince ♥]   Dim 22 Fév - 23:33

La jolie demoiselle s'en voulait souvent d'avoir abandonné les cours de musique. Vincent était exigent, c'était vrai, et elle ne se sentait pas à la hauteur. Mais elle n'en voulait pas au jeune homme, qui faisait simplement bien son métier : ne pas laisser des élèves jouant comme des truies qu'on égorge sortir de sa salle de classe. Même si elle n'était pas une de ses élèves comme les autres, elle n'échappait pas à la règle, et la pression était trop forte pour elle, elle n'était pas assez douée pour ça. Seulement, elle ne désespérait pas de pouvoir passer un peu de temps avec son collègue, qu'elle appréciait. Et puis, c'était sans doute un peu pour se racheter aussi, qu'il ne la prenne pas pour une chieuse baissant les bras au moindre obstacle. Pourtant, quand on la connaissait, on savait qu'elle faisait tout sauf reculer devant la difficulté.
Et la difficulté du jour : apprendre à danser. Pas genre trois pas en avant et cinq en arrière, ou le simple madison des soirées endiablées. Non non, les vraies danses. Et elle n'avait pas choisi n'importe lesquelles, c'était les danses à deux qui l'intéressaient. Donc forcément, toute seule, elle aurait un peu l'air con à danser une salsa. Naturellement, elle avait demandé à Vincent. Il avait le droit de refuser, bien sûr, mais ça sonnait plus comme un défi pour tous les deux. Le garçon avait quelques bases, Arwen quelques unes aussi mais pas dans ces danses, alors ça risquait d'être fort amusant. L'Anglaise l'attendait quand il arriva, avant la fin du cours précédent. Lui aussi était prêt. La demoiselle était quand même un peu anxieuse, à l'idée de se planter, mais bon, qui vivra verra, peut-être qu'ils seront très doués … mais c'est beau de rêver !

- Voui, on est là pour apprendre, mais je m'excuse quand même d'avance à toute partie de ton corps que je pourrais blesser !

Elle n'était pas spécialement maladroite, mais quand c'était comme ça, on ne commandait pas toujours tous nos mouvements. Elle se contentait bien souvent d'un petit slow, dans les soirée avec Carter, puisque ça ne plaisait pas toujours aux associés qu'elle fasse autre chose que la simple potiche. Mais bon, elle savait qu'elle n'était pas réduite à ça, et Carter l'aimait aussi pour ça. Les deux adultes rêvèrent un peu de la danse par laquelle ils allaient commencer, même si pour l'instant, ça ne serait que des pas basiques, au final.

- Oui, peut-être un truc lent d'abord, mais faut vachement de tenue pour la valse non ? Enfin on verra je suppose.

La brunette avait aussi une peur, c'était de paraître ridicule. Elle n'avait pris qu'une tenue simple, de sport en fait. Mais si les autres avaient déjà de beaux costumes ? Elle aurait l'air d'une pouilleuse. Pas qu'elle attache trop trop d'importance à son apparence, elle était comme elle était, mais quand même. Au final, c'était un peu débile quand même, parce qu'il faut être à l'aise d'abord pour commencer à apprendre, et qu'ils étaient tous débutants, donc mal à l'aise par définition. Ceux du cours précédent sortirent, et ceux de leur cours purent rentrer à leur guise. Arwen remarqua bien que son compagnon était nerveux, mais elle aussi, alors elle ne fit aucune remarque. Elle savait qu'il ne fallait pas se fixer sur cette angoisse, sinon elle ne ferait qu'empirer. Elle lui souffla, avant que le professeur ne commence :

- Que la force soit avec toi …

Effectivement, ce n'était que le début alors ils n'avaient pas des choses trop compliquées à faire. Heureusement, parce qu'ils étaient déjà perdus avec ça ! Enfin, avec l'échauffement plutôt. Il ne fallait pas qu'ils se fassent mal, alors il fallait bien chauffer tous les muscles, et parfois c'était … vraiment physique !

- Je sais pas, mais oui, on a l'air de s'être trompé de salle !

- On arrête de jacasser les pies et on se concentre !

Le prof était sympa, même quand il les reprenait. Effectivement, il valait mieux se concentrer, parce qu'on perdait très vite son souffle, et Arwen commença rapidement à être toute rouge. Puis, enfin, l'échauffement se termina, et la jeune fille eut l'impression d'être déjà lessivée. Pourtant, ce n'était rien ça. Elle se rendit compte que finalement, elle n'était pas si en forme que ça. Alors qu'elle alla boire une gorgée ou deux d'eau (ou toute la bouteille voire celles des autres) elle adressa un petit sourire à Vincent.

- Eh bah, si c'est comme ça à chaque fois, je crois que je vais m'endormir avant ma belle-fille !

Et pourtant la petite se couchait tôt, pour vous dire.

- Mais après ça va sans doute être moins physique non ? Ça fait quand même du bien, mais demain je suis plus sûre de dire ça ahaha.

Le prof les fit se réinstaller dans la pièce, avant de leur montrer la posture qu'ils devaient avoir avec sa partenaire. En gros, bien droit, puisqu'il fallait la tête bien haute et légèrement en arrière sans que le corps suive. Exercice difficile pour Arwen qui se tenait souvent avachie, défaut pour elle. Et puis comme ça, elle ne voyait pas où elle mettait les pieds et inévitablement, elle marcha sur ceux de Vincent avant de s'excuser.

- Oh pardon, je voulais pas ! Je suis un vrai danger.

Ses joues rosirent légèrement avant qu'ils ne reprennent leur position d'origine. Ils étaient encore bien loin des élégantes valses de Viennes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Comme Un lego avec du sang


Messages : 23
Dollars : 1
Featuring : Nate Ruess
DC : Eric D. Altman L.
Samuel Steevenson
Maira S. Muños
Hayley Kent
James P. Cobb
Who I am : I Got Nothing Left Inside Of My Chest... But It's All Alright
The people around me : Bokura Wo Nosete
Date d'inscription : 17/02/2015
Localisation : Miami


MessageSujet: Re: Un pas après l'autre [Vince ♥]   Jeu 12 Mar - 23:46

La musique adoucit les mœurs paraît-il, et je suis partisan de cette thèse. La musique est un moyen d'expression des sentiments et des état d’âme et elle permettait une certaine liberté. Mais parfois, la musique pouvait créer une sorte de saturation chez une personne qui en a trop écouté, oui la musique peut-être aussi la source de gros maux de tête chez les professeurs de musique qui doit parfois subir ses classes et qui au bout de la journée ne rêve que de silence. C'est un peu mon cas en ce moment, je suis affalé sur la chaise de ma salle de classe, ce grand amphithéâtre qui quelques minutes plus tôt était encore emplit des clameurs des instruments divers et variés. Moi, là je sature un peu je l'avoue, mes pieds sont posés sur mon bureau, mes yeux sont fermés et je ne pense plus vraiment à rien, je me détends juste. Je prends de grandes inspirations en essayant de reléguer mon mal de crâne au second plan, ça allait passer, c'est pas la première fois de toute façon. Ma soirée promettait d'être bien plus intéressante mais en vérité j'étais assez anxieux, peur d'être ridicule, même si je sais que Arwen ne me jugerai pas, depuis que j'ai arrêté la scène je n'aime plus trop me taper l'affiche sans compter que je ne suis pas un danseur hors-pair. D'un côté je suis un peu déçu qu'elle ai décidé d'arrêter les cours de musique mais c'est vrai que je suis assez exigeant quand je veux, d'un autre côté, la danse me paraissait une bonne idée aussi. Nous étions deux débutants, nous commencions au même niveau et ça pourrait être très intéressant. Oh je vois déjà les rumeurs circuler : « ils font de la danse de couple alors ils sortent ensemble », de un Arwen est une femme mariée, de deux je suis bien plus vieux qu'elle et de trois je ne suis pas du genre à draguer quelqu'un qui a déjà une personne dans sa vie, ça ne se fait pas. Nan nous dansions juste ensemble et c'est tout, pensez ce que vous voulez moi je sais ce qu'il en est et Arwen aussi.

Une fois remis de ma journée hautement musicale et quelque peu dissonante en terme d'harmonies, je suis repassé chez moi me changer et mettre une tenue plus appropriée à un cours de danse avant de filer au Conservatoire de Miami où je donnais des cours de solfège de temps en temps. Mais cette fois ci ce n'était pas dans les salles de formation musicale que je me rends mais dans une des grandes salles de danse, j'y rejoint ma collègue qui regarde le cours précédent se terminer et je dois avouer que je suis émerveillé par l'expérience des élèves qui passent avant nous. Ils ont du commencer tôt et en ferait sûrement leur métier, la danse c'est extrêmement difficile et contraignant et je sais que jamais j'aurai pu en faire ma profession. Puis c'est à notre tour de passer en piste, et cette appréhension que j'ai eu quelques temps plus tôt me reprend, j'espère ne pas me viander devant tout le monde dès le premier cours. Alors que nous avançons sur les tapis Arwen me fait une petite mise en garde sur d'éventuelles « blessures » au cours des exercices, je souris avant de répondre. « Et bien de mon côté je vais essayer de pas nous faire tomber dès le premier exercice, je peux avoir parfois un équilibre plus que désastreux, une fois je me suis littéralement cassé la figure sur scène en plein solo de guitare, je te raconte pas l'ambiance dans la salle après. »

Et c'était totalement vrai, c'était arrivé pendant un de nos premiers gros concerts avec le groupe, si tout le monde avait rit de bon cœur, moi ça m'avait un peu vexé et je n'ai plus osé faire de grands mouvements sur scène pendant un mois. Nous débattons sur les différentes danses que l'on allait apprendre, on penche plus pour la valse, peut être plus simple que le tango. « Je ne peux pas te dire, je n'ai jamais dansé une vraie valse. Juste le rock en fait, ce qui paraît normal vu que... je jouais du rock » dis-je en rigolant avant de faire face au professeur de danse qui venait de lancer le cours. « Ouaip que la force soit avec toi aussi jeune padawan » répondis-je en souriant. Et le professeur nous accueille avec un magnifique échauffement. Nous allions effectivement avoir besoin de la force pour réussir, j'essaye de retenir tout les mouvements et je suis fatigué avant qu'il finisse. Alors que nous bavardons légèrement on se fait rappeler à l'ordre par le professeur, ça commence bien. « Sir yes sir... Bon bah allons-y alors »

Autant le dire, l'échauffement me laissais totalement sur les rotules, et nous n'avions pas encore commencé à faire les exercices de danse en eux-mêmes, je me demande même comment j'allais tenir tout le cours, mais il allait bien falloir de toute façon et puis on a pas rien sans rien. Le professeur nous laisse souffler un peu après l'échauffement, l'occasion pour nous de nous réhydrater un peu et de parler, Arwen me dit qu'elle allait finir par s'endormir avant sa belle fille si on continuait comme çà, çà me fait sourire. « Punaise tu m'étonne oui... çà fait un bail que je ne m'étais pas dépensé autant. Quoi que parfois enseigner ça peut être crevant aussi, trois heures de cours de musique çà peut valoir au moins cinq tours de stade. » dis-je d'un ton légèrement ironique, c'est vrai que parfois mes cours me laissaient totalement exténués. « Moins physique ? Je sais pas vraiment. Mais peut importe demain j'annule tout mes cours et je fais la grasse matinée, tant pis ! » Je plaisante bien entendu, mais je sent déjà que demain j'allais avoir quelques magnifiques courbatures.

Nous attaquons le vif du sujet, un exercice de placements, dos droit, tête droite, et le corps qui bouge indépendamment. Çà restreint beaucoup le champs de vision puis ce que le regard doit être dans celui du partenaire, quelques minutes après le début de l'exercice je sens Arwen qui me monte sur le pied, je grimace légèrement puis souris quand elle s'excuse. « T'inquiètes y a pas de mal... » Le professeur remarque que nous nous sommes arrêtés et nous demande de reprendre avant qu'il nous face reprendre l'échauffement depuis le début. « Bien bien il va être drôle lui. » Nous reprenons l'exercice et c'est à mon tour de faire une erreur, je m'emmêle royalement les pinceaux et je me sens tomber sur le côté, entraînant Arwen avec moi. Ça me fait exploser de rire, les nerfs sûrement. « Oh mon dieu désolé Arwen, je suis vraiment beaucoup plus doué au piano que pour la danse. J'espère que je ne suis pas trop désespérant ? » Doucement je me relève et je lui tends la main pour l'aider à se relever.

Nous continuons les exercices jusqu'à la fin du cours, quand nous sortons je suis totalement fatigué et je tiens à peine sur mes jambes et je crois qu'il en va de même pour ma collègue. « Et ben çà pour un premier cours de danse c'était un premier cours de danse, je suis exténué ! On a encore quelques progrès à faire je pense, mais ça viendra ! » je souris espérant vraiment que j'allais progresser rapidement. « Je crève de faim,je pense que je vais aller manger un truc quelque part et toi ? Après je file directement me coucher parce que sinon je pense que je vais vraiment rater tout mes cours de la matinée demain. » dis-je en rigolant alors que nous sortons tout les deux du Conservatoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 37
Dollars : 50
Featuring : Kate Beckinsale
DC : Alayna
Logan
Ilyès
Who I am : ***
The people around me : ***
Date d'inscription : 17/02/2015

ID Card
Études/Boulot: Professionnelle de la relaxation
Statut Social: Comfortable
Quartier/Adresse: Coral Gables


MessageSujet: Re: Un pas après l'autre [Vince ♥]   Mer 18 Mar - 14:07

Il y avait tout d'étrange dans la présence de la jeune fille ici. Enfin, pas vraiment sa présence même, mais sa présence en compagnie d'un autre homme que son mari, de 15 ans son aîné qui plus est. Mais Vincent n'était qu'un collègue, ancien professeur d'ailleurs, et un ami au passage. Arwen était profondément amoureuse de Carter et jamais elle ne penserait à le tromper, n'en déplaise à tous ceux qui cherchaient désespérément le venin à cracher au visage des autres. Si ça ne plaisait pas qu'elle prenne de simples cours de danse avec Vincent, et bien, qu'ils aillent se faire voir. Elle attendait qu'il arrive quand enfin la tête de son collègue entra dans son champ de vision. Elle lui sourit et enfin, ils purent entrer après la sortie du cours précédent. Elle était un peu tendue, quand même, elle avait peur de se planter. Pourtant, l'échec n'était pas mortel en soi, et elle en avait déjà connus. Surtout avec Vincent, puisqu'elle n'avait pas réussi à tenir bon pendant les cours de musique et qu'elle avait décidé d'arrêter. Cependant, elle ne voulait pas abandonner son ami, alors elle avait proposé autre chose qui les mettait sur un pied d'égalité. Ils avaient de toutes petites bases en danse, chacun, même si elles étaient différents. L'avantage, c'est que ça ne leur serait d'aucune aide, ni à l'un ni à l'autre, pour leur activité du soir. La seule certitude était : qui se blessera en premier ? Parce qu'il y en aura forcément un pour se faire mal, Arwen n'étant pas tout à fait sûre que ça ne serait pas elle. Elle s'excusa d'avance, d'ailleurs, parce qu'elle pouvait parfois être maladroite.

- Ça devait être drôle à voir, pour tout le monde mais pas pour toi. Prions le dieu de l'équilibre alors !

Arwen rigola, un peu en imaginant la scène, un peu aussi en imaginant la tête d'un dieu de l'équilibre. Elle n'était absolument pas croyante, par ailleurs. Si un dieu existait quelque part, c'était un sacré connard, selon elle, vu ce qu'il faisait endurer à ses enfants. Enfin, ce n'était que son point de vue, et elle ne crachait pas sur ceux qui n'avait pas le même, espérant qu'ils fassent de même. Le temps de plaisanter un peu et c'était à eux d'entrer après s'être demandé par quelle torture ils allaient bien pouvoir commencer. Ils se souhaitèrent bon courage et entamèrent l'échauffement. En soi, ce n'était pas la mort, mais ça se voyait qu'ils n'avaient pas l'habitude tous les deux de se dépenser comme ça. Après une journée de travail bien remplie, la plupart du temps, ils n'avaient qu'une envie : se poser. Et c'était aussi an ça que c'était un défi pour chacun.
Ils se firent rependre à un moment, mais ce n'était pas méchant. Au final, l’entraînement les avait plus fatigué qu'autre chose, et Arwen avait un peu l'impression de ne plus être capable de faire le moindre mouvement. Seulement, c'était loin d'être fini, sinon ça n'aurait pas été drôle.

- Aha, c'est tes élèves qui vont être contents si tu annules tes cours ! J'ai un cours de yoga de prévu demain, je sais pas si je vais pouvoir le donner.

En effet, le lendemain, elle devait bien travailler, surtout qu'elle était comme à l'épreuve. A l'essai. Elle était supervisée, encore en train d'apprendre, et les erreurs ne lui étaient pas pardonnable. Elle devait tout donner si elle voulait avoir une petite chance de pouvoir, un jour, d'être son propre patron. Après les échauffements, il ne restait plus qu'à commencer quelques bases, pas trop compliquées pour le moment. Enfin, pas trop compliquées, seulement pour le prof. Parce que pour la jeune fille, se tenir droite n'était pas chose aisée. Elle n'avait jamais eu l'habitude, ce n'était pas dans son éducation. Puis vu tout ce qu'elle avait vu et ce contre quoi elle avait dû se battre, avoir le dos droit en toute circonstance était le cadet de ses soucis. Pourtant, quand elle était en soirée avec Carter, ça lui aurait été bien utile. Un peu déstabilisée par l'exercice -et non par le regard de Vincent sur elle, puisqu'il n'y avait aucune ambiguïté entre eux- elle finit par lui marcher sur les pieds et donc par lui faire mal. Elle s'excusa, désolée. Arrêtés quelques instants à cause de ça, le professeur ne les lâchait cependant pas.

- Il a des yeux partout on dirait, on a bien le droit à 2 minutes là ! C'est de la torture.

Torture qu'ils avaient choisie tout de même. Inévitablement, le cours ne pouvait pas continuer sans un autre accident. Bon, ce n'était pas non plus le pire qu'il puisse arriver, pas de jambe cassée ni rien, mais quand même une chute qui ne fait pas que du bien. Vincent se mit à rire et Arwen le suivit de bon cœur, elle aussi ayant besoin de se détendre.

- Boh, ne t'en fais pas, tu avais bien le droit de te venger. Ce n'est pas vraiment facile comme exercice, tant qu'on ne me casse rien… Désespérant, pas du tout. Si tu savais combien de temps j'ai mis à apprendre à Carter à ne pas me marcher sur les pieds pour un simple slow !

C'était vrai, en fait. Vu qu'ils allaient très souvent des les galas, les dîners, et tout le tralala de la mondanité que la jeune fille détestait, il fallait danser et Carter ne pouvait pas se permettre de faire le moindre faux pas. Seulement, la danse n'était pas son fort. Le jolie brune avait dû lui apprendre à ne pas faire n'importe quoi, et même si ça restait basique, il ne la blessait plus. Malgré la chute et leur fatigue, le professeur les fit continuer encore et encore, jusqu'à ce qu'ils y arrivent à peu près bien. Arwen avait l'impression de ne plus sentir son dos, ni son cou d'ailleurs. Aucune partie de son corps à vrai dire. Vincent également, de son côté, a une petite impression d'être passé sous un rouleau compresseur.

- Pareil, j'ai plus aucune force ! Mais c'est le premier cours, c'est normal je pense, que ça nous fatigue et qu'on ait du mal.

Elle espérait tout de même que ça passerait rapidement parce qu'elle n'avait pas pour intention de revenir en bouillie chez elle à chaque fois. L'homme lui proposa ensuite d'aller manger un petit truc. Après tout, vu comme ils s'étaient dépensés, ils méritaient bien d'aller grignoter quelque chose.

- Oh oui, je suis absolument pas contre manger un morceau. On se fait un petit truc ensemble ? Mais rapide, oui, parce que je tombe de fatigue et je vais pas tenir très longtemps !

Les deux enseignants -bien qu'Arwen n'en était pas vraiment une- se rendirent dans un fast-food pour aller manger un bout, sans attendre des heures et payer des milliers. La demoiselle, une fois installée, se tourna vers son aîné et lui sourit gentiment.

- Je suis désolée d'avoir lâché les cours de musique, je le sentais, ce n'était pas pour moi. Mais je regrette pas de t'avoir proposé autre chose, c'est juste très très fatiguant pour le moment.

Ils discutèrent encore un peu, mais vraiment pas longtemps, le temps seulement de manger sans s'endormir comme des masses sur la table de fast-food dans le bruit ambiant. Ils finirent par sortir de là, toujours aussi rouillés mais contents tout de même. Pour sûr, dès que la tête d'Arwen toucherait son oreiller et qu'elle fermerait les yeux, on pouvait considérer qu'elle dormait déjà.
Au moment de quitter Vincent, elle envoya un message à Carter pour le prévenir. Elle ne savait pas quel chemin elle devait prendre, y aller à pied ? En métro ? En taxi ? Appeler un chauffeur de son mari ? Elle ne voulait pas faire de mauvaises rencontres. Tant pis, elle aviserait.

- Eh bien, je te souhaite une bonne nuit Vincent, je suis contente du cours. J'espère vraiment qu'on va s'y habituer, mais ça fait du bien de se dépenser un peu.

La jeune fille était assez mince de nature, mais avec les galas, les rendez-vous, le stress de l'ouverture de son cabinet et tout, elle avait peut-être pris quelques kilos ces derniers temps et ça ne lui ferait pas de mal de les perdre. Sinon, on allait finir par croire qu'elle était enceinte, et ça, elle préférait quand même éviter. Elle ne courait pas spécialement après son apparence, elle était loin d'être une fille superficielle, mais si elle pouvait ne pas faire croire des choses ou laisser de faux espoirs, c'était mieux. Et si elle n'avait pas à repayer des robes parce qu'elle ne rentrait plus dans les anciennes, c'était bien aussi. De une, elle n'aimait pas spécialement le shopping, de deux, elle n'aimait pas que son mari dépense autant d'argent pour un bout de tissu qu'elle portait tellement peu que personne ne s'en souvenait. Enfin bref, ses pensées étaient un peu perturbée par cette histoire débile de kilos, alors qu'elle partait de son côté, portable en main, fatigue au corps, mais satisfaction au cœur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Un pas après l'autre [Vince ♥]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un pas après l'autre [Vince ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une chose après l'autre
» un pas après l'autre, essai de tour du monde...
» Un oeuf après l'autre .....
» [Atkinson, Kate] Une vie après l'autre
» Une technique après l'autre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miami's Whispers :: Coconut_Grove :: Three Islands Boulevard :: Miami Conservatory of Music & Dance-