Partagez | 
 

 She mighta let you hold her hand in school, but I'mma show you how to graduate > Jewy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar



Disponibilité pour RP : Oui
Messages : 35
Dollars : 20
Featuring : Ariana Grande
DC : Leahna O. Montgomery
Isobel McCoy
Victoria N. Palmer
Where I am going :
Age : 18
Date d'inscription : 18/02/2015

ID Card
Études/Boulot: Sophomore
Statut Social: Etudiante
Quartier/Adresse:


MessageSujet: She mighta let you hold her hand in school, but I'mma show you how to graduate > Jewy   Mer 18 Fév - 2:06

Jewel McCoy

INFORMATIONS GENERALES


Age: 16 ans
Date de naissance: 21 décembre 1998
Lieu de naissance: Miami
Groupe: Rich
Statut social: Etudiante
Avatar: Ariana Grande
Scénario, PV ou P.I: Scénario de Neilouloute  
Catégorie: Catégorie 2

Mon physique à moi


Ce jeune homme installé à son bureau tentait tant bien que mal de se concentrer sur son devoir de mathématique qu'il devait rendre le lendemain et pourtant, tout sa concentratione s'était envolée à partir du moment où il avait demandé à cette fille avec qui il correspondait par mail, de lui envoyer une photo. Directement, elle avait mis des barrières en lui expliquant qu'elle n'était pas là pour chercher l'amour, mais juste pour discuter lorsqu'elle s'ennuie. En clair, il lui servait juste de passe-temps et pour autant, n'arrivait pas à y renoncer. Lui non plus, il ne cherchait pas l'amour, mais il cherchait quand même un peu plus qu'un passe-temps. Une amitié inattendue peut-être ? Oui, ça doit être ça. Depuis cet e-mail envoyé, il attend et actualise sa boite mail toutes les 3 minutes espérant vainement recevoir cet email avec, si possible, une photo. Lorsque le moment tant attendu vint frapper contre son écran d'ordinateur, il se précipite sur la souris pour ouvrir l'e-mail et détaille cette fille. Elle a de longs cheveux châtains lisses, mais visiblement ça lui arrive de les boucler un peu. Du moins, c'est ce qu'il voit sur les deux photos qu'elle avait envoyées. Dans ses cheveux, il y a des reflets, il ne sait pas vraiment donner de nom à cette couleur, c'est entre le blond et le brun, ou le roux et le brun ? Non, il n'a aucune idée, mais c'est joli et ça lui va bien. Elle n'a pas un visage très long et donc, son front ne l'est pas non plus. Son teint n'est pas non plus blafard, mais elle n'est pas la fille la plus bronzée. Elle a des yeux en amande et bruns qu'elle maquille d'un peu de mascara ou d'un trait fin d'eye-liner. C'est joli, ce n'est pas trop vulgaire et ça ne fait pas d'elle un clown de foire. Ses joues ne sont pas creusées, pas même par un peu de blush, mais elle est jeune, pourquoi creuser quand on a un visage comme le sien ? Ses lèvres ? Sur l'une des deux photos, on a l'impression qu'elles sont pulpeuses à souhait, mais encore une fois, ce n'est qu'un peu et surtout, qu'une impression. Sur l'autre, elles sont maquillées d'un rouge à lèvre rosé. Encore une fois, il ne sait pas vraiment dire si oui ou non elle a des lèvres charnues, sur l'une des deux photos, il en a l'impression, sur l'autre, beaucoup moins. Peut-être que c'est le rouge à lèvres qui fait ça. Il n'en sait rien, il n'y connaît rien en maquillage. Et puis il laisse son regard descendre vers le corps de Jewel. Elle n'est pas très grande. Ce doit être la première chose qu'il remarque, peut-être un petit mètre 63 ou 65 ? Elle n'est pas grosse non plus, ça serait dommage. Elle a une taille fine qui est proportionnelle au reste parce que sa poitrine est loin d'être des plus généreuses. Apparemment, elle aime faire attention à son apparence, mais ça, il l'a remarqué dès qu'il a ouvert le fichier. Elle aime le maquillage, elle aime se manucurer les mains, elle aime être féminine. Un bon point pour elle, il préfère ça que des garçons manqués. Son style vestimentaire suit la tendance, un top, un jean ou une robe dernier cri qui vaut très certainement quelques centaines de dollars. Il fait attention à chaque pièce de vêtement : de la marque, toujours de la marque comme ses Louboutins par exemple. Il n'y connaît certes, rien à la mode, mais qui ne connaît pas Christian Louboutin ? Ces chaussures qui font rêver n'importe quelle fille et qui pourtant, coûtent la peau des fesses. Il dézoom l'image et regarde l'ensemble. C'est une jolie fille qui a un beau visage. Elle ne se maquille pas trop, elle fait attention à elle et elle pourrait plaire. Elle pourrait lui plaire. En fait, elle lui plaît déjà, mais inutile de le lui dire.

Il se contente de laisser ses doigts se balader sur son clavier pour lui répondre un simple :

Jolie demoiselle ! Je ne t'imaginais pas comme ça. Qu'aimes-tu dans la vie, Jewel ?

Ce qu'il se passe dans ma tête


Thomas enregistre les deux photos que Jewel lui avait envoyées et les ré-ouvre à nouveau, comme s’il ne pouvait se lasser de son image. En fait il ne se rend pas compte qu’elle va devenir son obsession et que ça en deviendra maladif.

Ce que j’aime dans la vie ? Je dirais que la danse fait partie intégrante de ma vie depuis que je suis petite. J’aime ça, ça me donne l’impression d’être libre et maitre de mon art et pour ça, il faut faire du sport et travailler dur. Il faut avoir de la condition et de la souplesse. Je n’aime pas le sport particulièrement, mais quand il faut il le faut. J’aime chanter sous la douche et chanter tout court d’ailleurs, mais ce n’est encore qu’un projet. Je pourrais passer des heures à flâner dans les rues de Miami à la recherche de la perle rare. Tu sais, la paire de chaussures qui fera la différence ou encore le bracelet qui mettra mon prénom en valeur. J’aime bien sortir en soirée, parce que je passe des moments inoubliables avec mes proches et c’est important. Tu vas sans doute trouver ça ridicule, mais j’aime mes parents. C’est assez banal et pourtant ils sont importants pour moi, je suppose que c’est parce que je suis fille unique, ou presque. Ma mère est mon modèle sur terre, elle est magnifique et tellement gentille et mon père, c’est mon héro. Je déteste les insectes, et j’ai la réelle phobie des araignées. Je déteste mon frère aussi, ou mon demi-frère et il paraît que c’est normal quand on a une personnalité comme la sienne. Pour le moment, je suis en train de chercher de nouvelles musiques sur internet. C’est un truc que j’aime faire, comme chercher de nouveaux films ou mieux, aller au cinéma. Voilà, c’est un peu tout ce que j’aime et déteste. Et toi, qu’est-ce que t’aimes ?

« Très bien, et si tu devais m’en dire un peu plus sur toi ? Je sais pas, te décrire, décrire ton caractère. Ah, et pourquoi tu détestes ton frère à ce point ? »

En dire un peu plus sur moi ? Je ne sais pas si je serai objective, mais je vais essayer. Je suis une personne assez ouverte et énergique. J’aime rigoler, d’ailleurs je suis toujours souriante, enfin j’essaie. Je suis sociable, la preuve je parle avec un parfait inconnu sur le net, mais je préfère les rencontres IRL, ça apporte beaucoup plus. Je ne suis pas hyper patiente et ça m’amène même à dire que je suis un peu capricieuse, mais c’est parce que mes parents m’ont toujours dit oui, je crois. Je suis déterminée et assez perfectionniste. J’aime donner le meilleur de moi-même pour atteindre mon but, la danse par exemple j’y donne tout mon être et je sais que j’avance doucement, mais sûrement. Par contre je suis naïve, j’ai tendance à croire tout ce qu’on me dit, bon faut pas exagérer non plus. Si tu me dis que t’as vu un éléphant rose voler, je ne vais pas te croire, ou alors peut-être si tu me dis que t’as pris je ne sais quelle drogue avant. Parfois je suis assez impulsive et franche. Quand ça ne me plait pas j’hésite pas à le dire et si j’aime pas une personne je n’irai surement pas faire l’hypocrite avec. Avant, je rêvais d’être une princesse, mais j’étais petite. J’ai mûri tu sais, maintenant je veux juste aller au bout de mes rêves et me donner à fond dans ce que j’aime. Je suis une fille épanouie et je crois que c’est le plus important. Je ne fume pas et je ne bois qu’occasionnellement. A l’école, j’essaie d’être bonne élève, même si parfois je me laisse débordée, comme envoyer des mails à un type que je ne connais pas du tout.


L'histoire que j'ai à vous raconter


« Je suis content d'apprendre à te connaître, tu m'as l'air d'une bonne personne, c'est agréable, mais tu ne m'as pas dit pourquoi tu détestes ton frère à ce point ? C'est le genre de dispute entre frère et sœur ou bien c'est plus sérieux ? Et ton histoire à toi ? C'est quoi ? »

Je suis née le 21 décembre 1998 à Miami. Mes parents sont architectes tous les deux, d'ailleurs c'est comme ça qu'ils se sont rencontrés. Ils travaillaient dans la même agence d'architecture et puis finalement, mon père s'est lancé dans la free-lance, si on peut appeler ça comme ça. Mais ça ne l'empêchait pas de continuer à voir ma mère jusqu'à finalement construire un avenir. Mes parents ne sont pas mariés, mon père n'a jamais voulu. Il préférait dire que ça n'apportait rien de plus si ce n'est une perte d'argent. J'ai jamais vraiment compris pourquoi il avait réagi de la sorte, étant donné que de l'argent, il n'en manquait pas. Quelques années après, je suis née. Ma maman a toujours eu beaucoup de temps pour moi quand j'étais petite, mon père un peu moins, parce qu'il devait toujours partir pour son travail, mais quand il revenait, j'étais tellement heureuse. Jusqu'à mes 14 ans, ma vie était tout à fait ordinaire. J'ai commencé la danse à l'âge de 6 ans, la danse classique d'ailleurs et j'y ai toujours donné le meilleur de moi-même. J'aimais passer du temps avec mes copines et rêver de jolies robes de princesse. J'avais ce délire de vouloir être la princesse qui régnait sur tout le monde, tu sais ? C'est d'un puéril quand on y repense. J'avais les robes qui allaient avec, d'ailleurs. Aujourd'hui, j'ai grandi et j'ai tout bazardé. J'ai une meilleure amie, elle s'appelle Natasza. Tu sais, je l'ai rencontrée à la danse et depuis on est inséparables. Ma vie n'a pas vraiment été très rebondissante, je n'ai pas vraiment vécu de drame familiale et je me faisais aux absences de mon père, parce qu'à chaque fois qu'il revenait, c'était comme un cadeau pour moi. Il me disait que j'étais la plus belle chose qu'il ait pu avoir dans sa vie, sa fierté et sa petite merveille. Mon père, je le redis, c'est mon héros. Un jour, il m'a demandé d'aller dans son bureau pour lui chercher des documents et moi j'ai tout laissé tomber parterre. Ce n'était pas voulu, mais en attendant, je suis tombée sur la photo d'un garçon. Je ne le connaissais pas et je ne l'avais jamais vu. Lorsque j'ai apporté les documents à mon père, je lui ai demandé qui était-ce, bien trop curieuse pour passer à côté. « C'est Nathan, le fils d'une amie. Je l'ai eue au téléphone il y a peu de temps et je lui ai demandé de m'envoyer une photo de son fils, pour voir comment il avait grandi » Voilà, c'était ce qu'il m'avait répondu et moi, je l'ai cru. J'ai craqué sur le visage de ce garçon, je le trouvais tellement beau qu'au final, j'ai gardé la photo dans ma chambre, collée à un mur et j'ai continué ma petite vie. Jusqu'au jour où j'ai participé à un dîner dans une maison qui n'était pas la mienne, que je ne connaissais pas. Mon père s'y trouvait, ma mère n'avait pas voulu se joindre à nous et c'était bien trop bizarre pour être normal. Peu de temps après, ce garçon dont la photo traine sur le mur de ma chambre s'est ramené. J'ai jamais vu un mec aussi désagréable et pourtant, ce soir-là, j'ai appris que ce gars-là était en fait mon grand-frère... Ou demi. Pendant tout ce temps, mon père a mené une double vie. Il nous disait qu'il allait travailler et en fait, la plupart du temps, il se rendait dans son autre famille. Lorsque ma mère a été mise au courant, elle est partie pour souffler, quelques mois. Elle disait que c'était vital et qu'elle en avait besoin et pendant tout ce temps, j'ai dû vivre chez mon père, dans son autre famille, avec ce connard qui me servait de frère. Une vraie torture. Depuis ce jour-là, ce doit être le mec que je déteste le plus au monde. Lorsque ma mère est revenue, mon père est revenu vivre chez nous et j'ai repris ma vie comme avant en évitant le plus possible Nathan. Au jour d'aujourd'hui, je crois que je ne le déteste pas, mais je lui en veux beaucoup, parce qu'il a été dur, méchant et ingrat et que les paroles restent, contrairement aux écrits. Voilà, tu connais ma vie, J'aimerais savoir la tienne...

Toute la soirée, Jewel l'avait passée à correspondre avec cet étranger, mais elle n'avait jamais remarqué que lui ne disait jamais rien ou encore, qu'il était un peu trop insistant au sujet de son frère. Elle avait fini par s'endormir naïvement, se laissant bercer par les bras de Morphée.

Le lendemain, alors qu'elle voulut rejoindre ses parents dans la cuisine, elle n'y retrouve que sa mère en pleure lui annonçant que cette fois-ci, son père était bien parti, pour de bon. Elle l'avait trouvé bizarre et distant, parfois trop souriant lorsqu'il rencontrait son ex femme et portait beaucoup moins d'intérêt à sa maman. Même si son inconscient se doutait qu'un jour, il partirait, encore, mais cette fois-ci pour de bon, le réaliser était beaucoup plus douloureux pour elle. Essuyant les larmes sur les joues, Jewel abandonna sa maman et pris la direction des cours, sans un mot et toute seule, cette fois.



TOI, ET SEULEMENT TOI


Souhaites-tu un parrain/marraine? Non merci
Age: //
Pseudo: Mali
Où as-tu connu le forum? WHS avant  
As-tu une remarque, ou suggestion à faire? C'est beauuuuuu    Bravo à vous tous !
Code de validation: Ok by Arwy
As-tu envoyé ton secret? A remplir par un administrateur

Code:
→ Ariana Grande [color=red]?[/color] Jewel McCoy

(c) Sashette
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Disponibilité pour RP : moyen
Messages : 5
Dollars : 12
Featuring : Sebastian Stan
DC : Nathan McCoy
Kaira Jacobs
Who I am : Hooligan
Age : 21
Date d'inscription : 20/02/2015
Localisation : Miami

ID Card
Études/Boulot: Lycéen/Boulots en tout genre
Statut Social: Middle Class
Quartier/Adresse: Little Haïti


MessageSujet: Re: She mighta let you hold her hand in school, but I'mma show you how to graduate > Jewy   Mer 25 Fév - 3:46

C'est triste la fin ._. MAIS JE TE VALIDE ET JE SAIS QUE J'AI PAS LE CODE MAIS C'EST PAS GRAVE PARCE QUE JE T'AIME <3 (en vrai je suis sur tel et j'arrive pas a copier le code /pan)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

She mighta let you hold her hand in school, but I'mma show you how to graduate > Jewy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» terrain de hand
» Hand Eye magazine
» Statue "Planet" HULK "change-o-hand"
» attention hold-up !!
» 3.18 Sleight Out of Hand

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miami's Whispers :: Administrative :: Papers, please :: Registre des habitants-