Partagez | 
 

 "AFICIONADOOOOO, ouvre les yeux, ouvre les yeux!" — Li

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar



Messages : 6
Dollars : 1
Featuring : Rainie Yang
DC : Sasha B. CobbMike R. HarperShin Young HaeNicholas Y. TompkinsGregory Z. LawnerAdan Wangchuck
Who I am : une jeune fille pétillante
The people around me : <3
Age : 22
Date d'inscription : 17/02/2015
Localisation : en train de flâner sur la plage


MessageSujet: "AFICIONADOOOOO, ouvre les yeux, ouvre les yeux!" — Li   Mar 17 Fév - 20:49



Li K. Han


Age: 19 y.o
Date de naissance: 29 avril 1995
Lieu de naissance: Taipei, Taiwan
Groupe: Middle Class
Statut social: Etudiant, en L1 Sciences.
Avatar: Rainie Yang
Scénario, PV ou P.I: P.I
Catégorie: 1

Mon physique à moi


J’ai changé. Oui, j’ai changé. Je peux le dire clairement, et ce n’est pas juste pour faire style, ou me persuader de quoique ce soit. Non, j’ai vraiment changé. Il y a un de ça, j’étais encore cette jeune fille frêle respirant la peur à trois kilomètres à la ronde. Mais entre temps, je suis devenue une jeune femme. L’université m’a fait grandir, les obstacles que j’ai eu à franchir m’ont fait mûrir et mes rencontres m’ont aidé à aller de l’avant, à prendre conscience de certaines choses, et me voilà, face au miroir à observer une toute nouvelle Li, une toute nouvelle personne.

Une personne qui ose, une personne qui s’affirme, et une jeune fille qui prend bien plus soin d’elle qu’auparavant. Alors que je tournoie sur moi-même pour faire voler ma jupe, j’affiche un large sourire. Quelle belle jupe ! Mon nouvel achat, que je ne regrette pas, et qui s’accorde à merveille avec ce top blanc crème. Tenue légère, idéale pour une vie à Miami. Cette tenue me plait beaucoup, mais il me manque le plus important : une paire de talons. Un très beau proverbe dit  « Porte de belles chaussures, elles mèneront tes pas à un bel endroit » et même si ça peut sembler tout à fait loufoque, j’ai toujours pris ça comme une façon imagée de dire qu’on prend confiance avec de belles chaussures au pied et qu’ainsi la vie semble un peu moins lourde à porter. Alors qu’il y a un an je ne faisais attention à rien, ne cherchant pas à accorder les couleurs entre elles, aujourd’hui je me rendais compte que ce n’était pas plus mal de faire un peu attention à soi. C’était une activité bien plus amusante que contraignante.

Je me penche plus en avant, et coiffe mes cheveux, toujours aussi lisses qu’auparavant. Ils sont un peu plus longs qu’une année en arrière, mais n’ont pas changé des masses, tout comme mon visage. Toujours aussi rond, fin, toujours le même nez, la même bouche et les mêmes yeux en amande que je souligne d’un trait de crayon noir, avant de passer un coup de mascara sur mes cils. Une touche de gloss pêche sur mes deux petites lèvres et je suis prête à sortir de ma chambre, direction la cuisine pour rejoindre mes colocataires.

Pimpante, comme à mon habitude, j’adopte une démarche assurée et dynamique, sautillant presque sur la pointe des pieds, avant d’arriver et de crier un « Bonjour » général à l’assemblée, encore en train de prendre leur petit-déjeuner.


Ce qu'il se passe dans ma tête


C’est donc dans la joie et la bonne humeur que je prends un petit-déjeuner avec mes trois colocataires, Olivia, Samuel et Meven. On se demande des banalités, si on a bien dormi, ce qu’on compte faire dans la journée, et tout, mais ce sont des banalités nécessaires pour m’aider à garder pied, ça prend cinq minutes mais ça fait du bien, ça montre qu’on prend tous soin les uns des autres, qu’on se soucie entre nous, et que ce sont des choses qui nous intéressent. Le contact est quelque chose de très important pour moi, je déteste la solitude, et pour cause je suis très sociable et parfois bien trop curieuse et bavarde, une fois que la machine est lancée, il est dur de m’arrêter, mais c’est un mal pour un bien, avant j’étais incapable de m’approcher d’inconnus ou il me fallait un concours de circonstances précis pour m’obliger à me jeter à l’eau. La timidité a fait place à un peu plus de confiance en soi, et je le vis bien, même mieux. Je vais davantage vers les autres, que ce soit pour faire connaissance ou proposer mon aide. Je suis une personne très altruiste et désintéressée. Ma mère m’a toujours appris à aider mon prochain, à ne pas rester dans mon coin et à agir en collectivité, ce pourquoi je n’ai jamais considéré le fait de laisser quelqu’un à son triste sort comme une solution. Pour moi, aider est mon seul objectif, et j’y prends un grand plaisir, et je ne demande rien en retour. Peut-être est-ce bête, peut-être suis-je trop bonne trop conne ? Mais je préfère agir en toute honnêteté en restant comme je suis au possible, je refuse de devenir hautaine et ignorer les problèmes des autres par simple soucis d’avoir peur d’être entourloupée. Je l’ai été une fois, mais ce n’était pas parce que j’étais trop naïve, mais parce que Dwayne avait été trop con. Il est vrai que j’ai tendance à tout croire, à trouver tout impressionnant, même les petites choses insignifiantes, mais c’est comme ça que je suis. On m’a élevé dans un microcosme où l’amour est ce qu’il y a de plus important, et évoluant dans un milieu où l’argent ne coule pas à flot, j’ai appris à apprécier les choses, à leur apporter une attention particulière.

Ca fait peut être de moi une personne trop douce, mais je ne suis pas non plus totalement conne, au contraire je suis ce qu’on appelle sur un plan scolaire une surdouée. Vous savez le truc avec un Q.I plus élevé que la moyenne, ce qui vous donne le droit d’être affublé de surnoms débiles toute votre scolarité. « Grosse tête », « Einstein » entre autre. Mais j’ai vécu avec, préférant prendre ça comme un avantage qu’une tare, et ça m’a toujours aidé à m’en sortir mieux que les autres, dans un sens. En tout cas, ces persécutions à répétition m’ont poussé à parfois me refermer sur moi-même et à être méfiante, à ne plus accorder ma confiance. Et bien que j’aie évolué, m’ouvrant davantage aux autres, je n’offre pas plus ma confiance aux autres qu’avant, il me faut du temps avant de vraiment dévoiler la Li qui se cache au fond de moi, celle qui est inquiète, anxieuse, un peu beaucoup trouillarde, qui craint l’orage par-dessus tout, mais surtout une Li prête à tout pour cette personne, comme ma mère, mon ange, mon modèle sur Terre.  

L'histoire que j'ai à vous raconter


Mon histoire ? Vous voulez connaître mon histoire ? Et bien c’est parti.
Je suis née le 29 avril de l’année 1995 à Taipei, sur la petite île de Taiwan, qui se situe au sud de la Chine. Je suis fille unique, et j’y ai vécu trois ans. Trop peu pour vraiment me souvenir de mon pays natal. Pourquoi on a quitté le navire ? Et bien parce que la vie n’est pas toute rose, et que même si à l’époque je n’ai rien compris, j’ai bien vu que la vie peut être éphémère. Et durant l’année de mes trois ans, un chauffeur bourré a ôté la vie à mon père, me le retirant à tout jamais. Je ne l’ai jamais vraiment connu donc je ne peux pas vraiment dire qu’il me manque, mais à travers les photos et souvenirs de ma mère je sais que c’était un homme formidable, dévoué et aimant, et je me suis toujours promis d’être une fille digne de lui, qu’il soit fier de moi de là où il se trouve, parce que je suis persuadée qu’il veille sur moi, et ce même si ça peut vous sembler stupide.

Suite à ce terrible incident, ma mère a décidé de mettre les voiles et nous voilà fraichement débarqué à Paris, capitale de France. Changement radical de mode de vie, mais pourtant on s’y est adapté plutôt vite, et on y est resté pour ainsi dire quinze longues années. Quinze années loin de tout, loin de la famille, mais nous filions des jours heureux avec ma mère. Je m’en sortais en cours, tout se passait bien, jusqu’à ce que je décide, sur un coup de tête à vouloir voir du pays, à quitter Paris et voir de nouvelles choses, un prospectus sur Wynwood dans mon école me tendant les bras. Il m’aura fallu remplir quelques formulaires pour commencer à chercher notre appartement avec ma mère. Grâce à une bourse j’ai pu intégrer cette très célèbre école et débarquer à Miami. Et ça fait exactement un peu plus d’un an que je suis ici, à profiter d’un climat nouveau, d’un paysage nouveau et d’une ville nouvelle.

J’ai appris et vécu beaucoup de choses depuis mon arrivée, j’ai fais des bonnes et mauvaises rencontres, certaines m’ayant affectées plus que d’autre, comme Dwayne, avec qui je suis sorti quelques temps. J’ai toujours été naïve en croyant que le vrai amour pouvait exister, et je pensais avoir trouvé le bon, j’étais heureuse vraiment, il me faisait sourire, il me faisait me sentir bien, mais tout ça n’avait été que du flan, du début à la fin.  Et ce haut sentiment de trahison m’avait bouleversé, réellement, j’avais perdu toute confiance en moi, et refusais de sortir, tentant de comprendre pourquoi j’avais mérité qu’on me traite de la sorte. Peut-être parce qu’à l’époque je faisais parti d’un clan d’intellos débiles et qu’il était un populaire n’ayant qu’un seul but nous humilier. Et ça avait été bien plus que ça avec moi, affectant toute ma façon d’être, me remettant en question. Mais heureusement une main m’a été tendue, la plus inattendue des personnes, mais je l’ai saisi. Nina. Jamais je ne la remercierais assez pour son soutien, son aide et ses conseils. Grâce à elle, je me suis reconstruite et suis devenue la fille que je suis actuellement. Je lui dois beaucoup, et depuis je souris à nouveau, prenant tout à la légère comme auparavant, et maintenant je vis avec trois personnes merveilleuses. Olivia, avec qui je suis allée à Hawai, Samuel, son petit ami et Meven… Avec qui je suis sure que tout ne fait que commencer. Seul l’avenir pourra me le dire, et je lui fais confiance, à partir du moment qu’il ne fout pas en l’air tout ce que j’ai réussi à bâtir jusqu’à présent.

TOI, ET SEULEMENT TOI


Souhaites-tu un parrain/marraine? Toujours pas, enfin sauf si quelqu'un veut me prendre sous son aile pour le fun /pan
Age: 20
Pseudo: Sashette
Où as-tu connu le forum? Google
As-tu une remarque, ou suggestion à faire?  
Code de validation: Validé par ... moi-même /pan
As-tu envoyé ton secret? Yes, sir

Code:
→ Rainie Yang [color=red]?[/color]Li K. Han

(c) Sashette

_________________
MeLi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Disponibilité pour RP : Oui
Messages : 131
Dollars : 127
Featuring : Jana Kramer
DC : Soraya Muños
Olivia K. Akane
Eden Y. Cobb
Haven G. A. Lawner
Meven D. Belfort
Who I am : History
Age : 21
Date d'inscription : 13/02/2015

ID Card
Études/Boulot: Etudie le droit à Harvard, par correspondance et fait un stage au barreau de Miami
Statut Social: Etudiante
Quartier/Adresse: Coral Gables


MessageSujet: Re: "AFICIONADOOOOO, ouvre les yeux, ouvre les yeux!" — Li   Jeu 19 Fév - 13:59


   
Félicitations !

   TU ES VALIDE(e) Raaah Li elle est trop mignonne *.* J'suis trop fan de ce persooo ! Bref c'est une histoire toute simple mais agréable à lire *.* Chouette présentation ma Sashounette <3 Sur ce, bon jeu avec elle !    

   
—LIENS UTILES—

   - Fiches de liens
   - Fiche de RPs
   - Communication
   - Demandes diverses
   - Annexes
   - Daily Miami
   - MP du Parrain
   

   
survole-moi

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

"AFICIONADOOOOO, ouvre les yeux, ouvre les yeux!" — Li

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tête à tête , yeux dans les yeux ...
» en avoir pleins les yeux. (*)
» Regardez l'Afrique dans les yeux
» [Barclay, Linwood] Ne la quitte pas des yeux
» Avis sur paire d'yeux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miami's Whispers :: Administrative :: Papers, please :: Registre des habitants-