Partagez | 
 

 The Road Goes Ever On And On Down From The Door Where It Began

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

... But I'll Make You Love Me


Messages : 62
Dollars : 49
Featuring : Melissa Benoist
DC : Eric D. Altman L.
Samuel Steevenson
Maira S. Muños
Vincent F. Eckon
James P. Cobb
Who I am : The Road Goes Ever On From The Door Where It Began
The people around me : Bokura Wo Nosete
Date d'inscription : 17/02/2015
Localisation : Miami


MessageSujet: The Road Goes Ever On And On Down From The Door Where It Began   Mar 17 Fév - 19:24



Kent Hayley


Age: 16 ans
Date de naissance: 25 août 1998
Lieu de naissance: New Orleans
Groupe: Rich
Statut social: Etudiant
Avatar: Melissa Benoist
Scénario, PV ou P.I: PV
Catégorie: 2

Mon physique à moi


Vous décrire mon physique c'est quelque chose d'assez délicat pour moi, c'est parce que ce n'est pas une préoccupation de tout les jours pour moi, enfin je veux dire que je ne passe pas des heures tout les matins devant la glace pour décider de la façon dont je vais m'habiller, quel maquillage je porterai et comment je vais me coiffer, bien sûr que je fais attention à mon apparence mais pas au point de soigner le moindre détail pour être parfaite et pour le coup pas du tout naturelle, cela ne m'intéressait pas du tout. Je vais tout de même essayer de vous décrire comment je suis, enfin telle que je me vois, si je demandais à Jack ou à Ethan ils vous diraient que je suis le plus beau joyaux de la Terre mais on pourrait les soupçonner de ne pas être totalement objectifs sur le sujet. Par où commencer alors, j'imagine que la logique voudrait que l'on aille du bas vers le haut, enfin je crois, je me vois mal commencer par vous décrire mes chaussures.

Commençons par le commencement alors, si je dois me décrire je dirais que je j'ai un visage assez fin et plutôt arrondi, pas anguleux comme on peut le voir chez certaines filles qui ont tendance au recours à la chirurgie esthétique,je n'ai aucunement honte de celle que je suis, on dit de moi que j'ai le front assez large je ne vois pas le problème avec çà non plus, il paraît que c'est signe d'intelligence, que ce soit vrai ou non je vis très bien avec. Mes yeux sont bleus et taillés en amande, j'ai pour habitude de ne pas trop les maquillés trouvant que je n'ai pas besoin de ça, mon nez est fin et mes lèvres sont pulpeuses pourrait-on dire, enfin je crois que c'est l'adjectif qui correspond le mieux. Mes cheveux châtains tombent cascades sur mes épaules, encadrant mon visage qui s'illumine souvent d'une expression bienveillante.

Pour le reste je suis assez grande pour mon âge et pour une fille tout court puis ce que j'atteins les 1 mètre 76 ce qui n'est pas rien je pense, de carrure je suis plutôt frêle étant beaucoup plus fragile et beaucoup moins sportive que mes frères, pourrais même dire que je suis assez gracile ne disposant pas des formes que pourrait avoir une fille de mon âge, mais peu importe, comme je vous le disais ça ne compte pas vraiment pour moi, tout ce qui m'importe c'est que je me sente bien dans mon corps, c'est çà qui est primordial. Je suis donc assez fine, et on peut dire que j'ai d'assez longues jambes fines elles aussi.

En ce qui concerne mes vêtements, je ne suis pas vraiment du genre à porter de grandes robes luxueuses, d'ailleurs je porte rarement de robes tout court, des jupes non plus, je suis plus à me trimbaler en jean et t-shirt, j'aime rester simple, bon bien sur, dès que je peux je troc tout ça contre mes habits d'équitation. Voila, je pense que c'est à peu près tout ce qu'il y a à savoir sur mon physique.

Ce qu'il se passe dans ma tête


Oh je sais ce que vous vous dites sur moi, sur tout ce que j'ai vécu et sur ce que je devrais être à cause de tout çà. Je sais que vous pensez qu'après ce qui est arrivé à ma famille je devrais être quelqu'un de renfermé dont le mental ne tient qu'à un fil, quelqu'un de maussade, souvent triste, et déprimée et pourtant rien de tout çà. Enfin si bien entendu, un événement comme l'ouragan Katrina est un traumatisme dont on ne se relève jamais vraiment totalement, mais il est hors de question que je laisse ce qu'il s'est passé ce jour là être un déterminisme pour ma vie, ce n'était pas la philosophie de la famille de se laisser abattre, mes frères non plus on décider d'aller de l'avant, c'est çà en fait si on veut résumer mon caractère, ma façon d'être et de vivre, je vais de l'avant, toujours, je fais fi des obstacles, après avoir frôlé la mort je peux vous dire qu'on fait tout pour profiter de la vie au maximum. Vous l'aurez compris je possède un caractère assez fort sans pour autant non plus être une grande force de la nature, au fond de moi je reste une jeune fille qui a encore beaucoup à en apprendre sur le monde qui l'entoure.

Il y a autre chose que cet ouragan n'a pas réussi à m'arracher, mon sourire pas question de me départir de ce sourire que fait ce que je suis désormais, je refusais de ne pas être heureuse, comme je vous le disais il était hors de question de me laisse abattre par mon passé, j'avais une vie à vivre et je comptais bien en profiter à fond. Donc oui je suis quelqu'un de très enjouée que peu de chose peu abattre, je repousse le plus possible la grisaille du quotidien, je crois que sans crainte je peux dire que suis quelqu'un de très sympathique et de sociable, je fais assez facilement confiance aux gens, cela ne veut pas dire que je baisse mes gardes pour autant, la méfiance est un de mes maîtres mots.

Je pense que mon caractère me vient aussi de mes frères, enfin surtout de Jack et Ethan, avec Seth c'est un peu compliqué, mais la relation qui me lie à mes deux autres frères façonne aussi celle que je suis. J'ai deux frères très protecteurs envers moi, ils ont toujours étés là pour moi et avec eux je me sens totalement invincible, bon d'accord ils peuvent être un peu tout le temps sur mon dos et ça à tendance à m'agacer, mais le fait de savoir qu'ils seront toujours là pour moi m'aide dans la vie de tout les jours, ça m'aide à faire face tout les jours à rester la jeune fille avenante et souriante, qui rigole pour un rien et qui ne vois pas de motif à ne pas être joyeuse.

L'histoire que j'ai à vous raconter


Si vous me regardez vous vous imaginez que je suis une petite fille qui a une vie joyeuse, qui a été pouponnée toute son enfance par sa famille, bien sur c'est ce que vous vous dites quand vous me voyez en face de vous toute souriante, pétillante et pleine de vie, toujours à voir le bon côté des choses vous croyez que ma vie n'a jamais eu de zones d'ombres et pourtant je ne suis pas partie avec que des avantages dans la vie, c'est même un miracle que j'ai atteint l'âge de seize ans, un miracle que je sois encore ici et un miracle que je sois aujourd'hui, dans ce lycée prestigieux dans cette ville de richesse, ma vie est faite de coups du sort, qu'ils soient positifs ou négatifs, oui ma vie est faite de hasards, des hasards incontrôlables, enfin jusqu'ici du moins, je compte bien prendre ma vie en main désormais, que je ne sois pas l'objet de mes démons du passé, me forger un chemin que moi seule aurait choisie. En fait mon histoire,c'est surtout celle de ma famille et en particulier celle de mes frères et la mienne, ils comptent plus que tout pour moi, même si ont se chamaille, même si parfois on se fait un peu la tronche, ils valent pour moi plus que tout l'or au monde. Donc oui mon histoire c'est aussi celle de mes frères, mes trois frères aînés, Seth, Jack et Ethan et oui je suis la petite dernière de la famille Kent.

Vous connaissez la New-Orleans, pas celle des chansons de Eric Burdon, la véritable New Orleans, le centre de la Louisiane une ville assez prospère, une ville riche même on peut le dire, cependant comme toutes les grandes villes elle abrite des quartiers plus modestes, voir très pauvres, vous comprendrez que c'est dans ces quartiers que je suis née, un jour du mois d'août 1998. Ce qui est bien quand on est encore toute petite ce que l'on a pas encore cette conscience de vivre dans la pauvreté, on a pas vraiment conscience de ce qui nous entoure à vrai dire, on est bercé dans le flou et dans les illusions on ne peut même rien nous reprocher. Seulement, c'est quelque chose qui ne dure pas il y a toujours un moment où l'on prend tout dans la figure, quand on devient assez grand pour remarquer que les murs autour de soit ne sont pas en très bon état, que les portions dans les assiettes ne sont pas si grandes, que ta chambre est en fait le salon familial, que finalement tes parents travaillent trop pour subvenir à nos besoins pour qu'au final tu les connaisse vraiment. Bonjour, je m'appelle Hayley Kent, je dois avoir environ cinq ans et je viens de me rendre que ma vie ne serait pas toute rose.

J'ai eue le grand avantage de ne jamais me retrouver seule, jamais, à aucun moment de ma vie, alors que j'étais encore une gamine, que je commençais à peine à balbutier ou même quand j'ai commencée à aller à l'école mes frères ont toujours étés là pour moi, enfin Jack principalement, il a toujours été bienveillant avec moi, très protecteur aussi, je dois tenir ma force de caractère de lui je pense, je ne me souviens pas un seul moment où il m'a laissé tombé, jamais, je crois que c'est cette présence qui m'a permit de supporter cette période, notre situation et le reste. Le cadre parental ? A cette époque ? C'est très flou parce qu'au fond je pense que j'ai essayé d'oublier le plus possible de détails de cette période et puis je n'était encore qu'une enfant, je ne me souviens plus que de flashs, d'images, je sais qu'ils bossaient beaucoup, qu'ils avaient chacun un caractère bien différent, que maman était celle qui avait le plus fort caractère d'après ce que je me souviens.

Sept ans, j'allais avoir sept ans quand tout a été foutu en l'air, août 2005, joyeux anniversaire Hayley, comme cadeau on t'offre un bel ouragan. L'épisode le plus dramatique pour notre famille et pour des milliers de personnes en Louisiane. C'est étonnamment la partie de ma vie dont je me souviens le moins bien, je ne sais pas si c'est inconsciemment, je me souviens surtout des nuages qui se rassemblaient et le vent, ce vent si fort qui a rasé notre maison. Et puis je me souviens que notre mère n'a pas pu être sauvée ce jour là, que Jack avait risqué sa vie pour préserver la mienne et je lui en serait éternellement reconnaissante. Et partir de là notre famille a commencée à se diviser, notre père qui est resté à la New Orleans, et nous nous sommes partis à Bâton-Rouge chez nos grands parents, Jack, Seth Ethan et moi. Et soudain tout a semblé être plus facile pour nous tous chez nos grands parents, dans leur ferme j'ai découvert ma passion pour les chevaux, je n'ai jamais vraiment monté pendant cette période mais c'est animaux me fascine depuis lors, je les trouve gracieux, nobles, ils laissaient la petite fille que j'étais avec des étoiles dans les yeux. J'ai fini, l'école, puis le collège, je n'étais pas quelqu'un de populaire comme Jack, de nature plus timide et réservée, mais je gardais cette jovialité naturelle qui me permettait d'avancer, j'avais des amis avec qui je m'entendait bien et ça me suffisait amplement. Des qu'il a eu 18 ans, Seth s'est engagé dans l'armée, pour partir en Irak, je n'ai jamais compris ce geste de sa part, toujours est-il qu'il est revenu dans un sale état et je pense qu'il ne s'en est jamais remis complètement, ce qui rendait encore plus incompréhensible son départ récent pour l'Afghanistan, je pense que c'est pour çà aussi que je me sens plus proche de Jack et Ethan.

J'allais entrer au lycée quand mon grand-père a commencé à avoir des problèmes de cœur, ce qui voulais dire que nous devions aller retourner voir notre père à la New Orleans, un peu à contrecœur je dois bien vous l'avouer. Nous nous sommes donc retrouvés entassés dans un taudis, avec un père absent qui claquait tout son fric dans les jeux, la situation semblait tellement désespérée, le seul point positif c'est que grâce à Seth, Jack pu entrer à l'Université. Notre quotidien n'était pas le plus joyeux mais encore une fois notre routine fut brisée par un nouvel événement inattendu. Notre père gagna au loto. Comprenez le choc pour nous, rien ne nous réussissais, nous n'avions connus que le malheur et voilà que nous étions riches, enfin que notre père était riche. Ce dernier décida de partir pour Miami avec nous, fuir la New Orleans, Jack, je sais qu'il aurait pu rester, et je sais aussi pourquoi malgré ça il nous a suivit, il voulait s'assurer que notre père s'occupe bien de notre éducation à Ethan et à moi, énième sacrifice de Jack envers nous, derrière ces airs de grands sportifs à la grande gueule Jack était quelqu'un d'un extrême bonté même si c'est un visage qu'il ne montre qu'à peu de personnes.

Miami donc, fin de Sophomore Year, je fais la rencontre de Harmony Winfrey, une passionnée de chevaux elle aussi, elle me permet de vivre ma passion, je ne la connais pas encore très bien mais je sais que nous sommes destinés à très bien nous entendre, et çà j'en suis sûre depuis la première fois où je me suis rendue chez elle, accompagnée, enfin plutôt escortée par mon plan vigipirate personnel, j'ai nommé Jack Kent. Toujours est-il que je voyais en Harmony une amie avec qui j'allais enfin partager ma passion et mes préoccupations qui sait. Dans quelques jours c'est la rentrée, Junior Year, une toute nouvelle épreuve pour moi mais comme je le disais, après tout ce qu'on a vécu, je ne suis pas une fille qui se laisse abattre, j'allais attaquer cette année à bras le corps, bien décidée à en faire le plus possible pour réussir et profiter le plus possible de chaque instant...

Tout peut arriver. Vraiment tout, on peut trouver un allié dans une personne que l'on pensait mépriser et une trahison chez les personnes en qui on a le plus confiance. Par où commencer ? Gregory Lawner, tu es normalement tout ce que je déteste je me retrouve irrésistiblement attirée par toi, c'est quelque chose que je ne comprend pas, tu m'agace et m'exaspère, et pourtant je n'arrive pas à éprouver du ressentiment pour toi, la preuve ? Je t'ai embrassé, je suis même allé voir un de mes ennemis pour lui demander de l'aide, ce n'est pas suffisant pour toi?

Et puis il y a eu cette satanée tempête, encore une et là encore une fois je ne m'en relève qu'à moitié. J'y perd mon père et malgré tout le ressentiment que j'avais pour lui, je souffre de cette perte. Mais ce que je ne supporte pas, c'est que quelques jours je trouve l'appartement vide de vie, mes frères partis comme çà sans rien dire. Je fond en larme de tristesse et de rage. Je ne comprend pas pourquoi ils sont partis et ça me met hors de moi. Une chose est sûre, je ne peux pas rester seule chez moi, impossible. Alors mes pas me guident, tremblante vers le seul endroit auquel je puisse penser, je frappe et la porte s'ouvre. Je tremble toujours: "Ta gueule Lawner, j'ai... j'ai besoin que tu m'héberges, je veux pas en parler maintenant, mais laisse moi entrer s'il te plaît..." "bordel Hayley il t'arrives quoi? je comprends pas ce que tu me dis, mais viens, entre" Je suis rentrée, oserais-je dire qu'une nouvelle vie a commencée.

TOI, ET SEULEMENT TOI


Souhaites-tu un parrain/marraine? Non merci :D
Age: 21 ans
Pseudo: Ricoco
Où as-tu connu le forum? //
As-tu une remarque, ou suggestion à faire? //
Code de validation: Le Code (a)
As-tu envoyé ton secret? Ouip

Code:
→ Melissa Benoist [color=red]?[/color] Kent Hayley

(c) Sashette

_________________
HaGreg
On a parcouru les chemins, on a tenu la distance et je te hais de tout mon corps. Mais je t'adore. On a parcouru les chemins, on a souffert en silence, et je te hais de tout mon corps. Mais je t'adore... Kyo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Disponibilité pour RP : Oui
Messages : 131
Dollars : 127
Featuring : Jana Kramer
DC : Soraya Muños
Olivia K. Akane
Eden Y. Cobb
Haven G. A. Lawner
Meven D. Belfort
Who I am : History
Age : 21
Date d'inscription : 13/02/2015

ID Card
Études/Boulot: Etudie le droit à Harvard, par correspondance et fait un stage au barreau de Miami
Statut Social: Etudiante
Quartier/Adresse: Coral Gables


MessageSujet: Re: The Road Goes Ever On And On Down From The Door Where It Began   Jeu 19 Fév - 13:32


Félicitations !

TU ES VALIDE(e) Mon filleul à moiii j'aime toujours autant tes fiches *.* Puis j'ai hâte de jouer ce qu'on a dit, encore plus depuis que j'ai lu la fiche d'Hayley. Bravo j'ai bien aimé cette fiche même si c'est triste au fond :-) Bon jeu à toi <3


survole-moi


_________________
Nina Palmer McCoy
Ils ne demandaient rien d'autre que d'être heureux ensemble. Même pas heureux d'ailleurs, ils n'étaient plus si exigeants. D'être ensemble, c'est tout.
   
Anna Gavalda
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

The Road Goes Ever On And On Down From The Door Where It Began

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» MRC ROAD WINNER (VINTAGE)
» [NEW] Pro-Line Road Rage Street Roues Seules E-Revo 1/16
» TNA Victory Road 2010
» [Paramount] Les Noces Rebelles - Revolutionnary Road
» Spirit Road

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miami's Whispers :: Administrative :: Papers, please :: Registre des habitants-